Chevaliers de Colomb

 


 

CHEVALIERS DE COLOMB – CONSEIL 3050


Les Chevaliers de Colomb forment une organisation catholique de bienfaisance, à but non lucratif qui regroupe plus de 1,7 millions de membres à travers le monde.  Elle a été fondée en 1882 aux États-Unis par Michael J.McGivney, un fils d’immigrant irlandais.  Elle a pris son nom en souvenir de Christophe Colomb.

Les Chevaliers de Colomb sont un ordre de laïcs catholiques engagés dans la célébration de la foi, de la famille et de la fraternité, leur premier principe étant la charité.  Selon l’organisme, le mouvement n’est pas rattaché à la structure juridique de l’Église.  Ce n’est donc pas un mouvement religieux ou d’action catholique, mais essentiellement un ordre de laïcs catholiques.

Les racines du mouvement

C'est en février 1882, à New Haven au Connecticut, que l'abbé Michael McGivney et ses compagnons forment le mouvement.  Le mouvement devient un Ordre dès le début.  Les hommes regroupés dans cet Ordre portent le nom de "Chevaliers". Christophe Colomb est choisi le patron de l'Ordre.


Quatre principes,  CHARITÉ, UNITÉ, FRATERNITÉ et PATRIOTISME,  constituent les quatre pôles des cérémonies d’accueil et orientent les actions des Chevaliers ainsi que leurs attitudes au  quotidien.

Le fondateur, l'abbé Michael J. McGivney, fit un jour le rêve de former une société d'hommes catholiques, réunis ensemble pour leur assistance mutuelle, préparés à aider les autres en cas de besoin et à apporter secours spirituel et  soutien matériel aux familles endeuillées.  Ce projet mijotait dans son esprit depuis longtemps parce qu’étant prêtre de paroisse, il avait visité de nombreux foyers et il en connaissait les besoins.  Étant un homme d'action,  il décida de donner suite à ses idées en convoquant des hommes de sa paroisse St. Mary et c’est lors de cette réunion que l’Ordre fut fondé.


L’expansion du mouvement

En 2006, les Chevaliers de Colomb étaient présents dans 12 pays et comptaient près de 13 000 conseils. En 2005, ce regroupement a totalisé des dons de 135,7 millions de dollars américains, en plus de 63,1 millions d’heures en services bénévoles et a recruté 407 746 donneurs de sang.

Des conseils ont été créés aux États-Unis, au Canada, au Mexique, dans les Caraïbes, en Amérique Centrale, aux Philippines, à Guam, à Saipan, au Japon, à Cuba et, plus récemment, en Pologne.  Au cours de l’année fraternelle 2006, l’ordre a directement donné 143,8 millions de dollars à des œuvres charitables et effectué 68 millions d’heures de service volontaire.  Pour son soutien à l’Église et aux communautés locales, ainsi que pour ses efforts philanthropiques, l’ordre est souvent considéré comme "le bras droit et fort de l’Église".  Le programme d’assurance de l’ordre détient plus de 60 milliard de dollars de police d’assurance effectives et a reçu les meilleures évaluations donnée par A.M.Best, Standard & Poor’s, et l’Association de normalisation du Marché de l’Assurance.

Pour des renseignements supplémentaires, visitez le site des Chevaliers de Colomb du Québec :

http://www.chevaliersdecolomb.com


Conseil 3050 – Chevaliers de Colomb à Saint-Laurent

Au cours de l’automne 1945, M. Gaudias Savard eut l’idée de rassembler à Saint-Laurent tous les Chevaliers de Colomb appartenant à différents conseils de l’Ile de Montréal et ce, dans le but de former éventuellement un conseil local.  Le curé de l’époque, le Père Armand Grou, c.s.c., annonça donc en chaire une première réunion à la Salle Saint-Joseph.  Suite à de nombreuses autres rencontres ayant pour but de fonder un conseil à Saint-Laurent, les membres obtiennent finalement gain de cause et reçoivent leur Charte le 30 novembre 1947.

Depuis plus de 61 ans, outre l’aide apportée aux démunis, les Chevaliers de Colomb de Saint-Laurent offrent toujours à la population une foule de services et d’activités, de même que leur soutien indéfectible à l’Église, aux paroisses et aux prêtres.  De nombreuses personnalités laurentiennes dont, entre autres, Marcel Laurin longtemps maire de Ville Saint-Laurent et Léo Pearson, député de Saint-Laurent dans les années soixante, firent partie du Conseil 3050.

Grâce à la ténacité des pionniers du tout début : Gaudias Savard, son fils Henri, Gaston Parent et Paul-André Benoît qui est encore parmi nous, les Chevaliers de Colomb de Saint-Laurent d’aujourd’hui soutiennent toujours de nombreuses œuvres avec le fruit de leurs activités bénévoles:

♣déjeuners mensuels,

♣tournois de carte-500,

♣souper des aînés,

♣soupers dansants, 

♣Quille-O-thon, etc.


Parmi les œuvres de bienfaisance des Chevaliers de Colomb, notons la cueillette de fonds pour la recherche sur le cancer de la prostate, la remise de prix au concours d’affiches pour la prise de conscience de la toxicomanie (jeunes), une participation active aux divers événements de la vie laurentienne, notamment au déjeuner suivant la messe des fêtes de Saint-Laurent en août, une collaboration aux activités paroissiales – souper spaghetti annuel de Notre-Dame-du-Bois-Franc, soutien financier aux JMJ, etc., un soutien aux parcours catéchétiques des jeunes de l’Unité pastorale.  En 2008-2009, le Conseil 3050 a reçu le Prix Meritas d’excellence pour les activités de la ligue de quilles des handicapés intellectuels.


Sous la haute direction du député d’État Claude Rousseau, d’Yves Labrecque,  Grand Chevalier actuel, avec le soutien spirituel de son aumônier, l’abbé Jean-Chrysostome Zoloshi, le Conseil 3050 des Chevaliers de Colomb de Saint-Laurent poursuit encore aujourd’hui ses engagements dans la célébration de la foi, de la famille et de la fraternité selon l’idéal toujours vivant de leur fondateur, l'abbé Michael J. McGivney.


Yvon Sarrazin, secrétaire financier et représentant du Chevalier Suprême

801, avenue Sainte-Croix, Saint-Laurent, Québec, H4L 3X6

Téléphone : 514 744-6120


Accueil.html