Développement et Paix

 

DÉVELOPPEMENT ET PAIX

L’agence officielle de développement international de l’Église catholique du Canada


Développement et Paix est un organisme fondé en 1967 sous l’inspiration de l’encyclique Populorum Progressio de Paul Vl qui annonçait la même année que le mot "Développement est le nouveau nom pour la Paix".  Depuis sa fondation, Développement et Paix a soutenu 13 900 projets locaux en contribuant une somme de 441 millions de dollars.  Présentement, 46% des fonds vont en Amérique du Sud, 36% en Afrique et 16% en Asie.  Membre de Caritas Internationalis, de la Coopération internationale pour le développement et la solidarité (CIDSE), Développement et Paix collabore avec l’agence canadienne de développement international (ACDI).


Vision du Développement

La vision du développement, selon Développement et PAIX, ne se limite pas à la simple croissance économique des pays ciblés : le véritable développement doit développer l’homme et tout l’homme.  L’humanisme chrétien doit être un humanisme transcendant, fondé sur le modèle du Christ, le véritable "homme nouveau".  Ses objectifs, inspirés des valeurs de l'Évangile et en particulier de « l'option préférentielle pour les pauvres », consistent à appuyer les actions des peuples du Sud pour qu'ils puissent prendre leur destin en main et à sensibiliser les Canadiens et Canadiennes sur les questions liées au déséquilibre nord-sud. Au Canada même, ce sont les membres de Développement et Paix, partout au pays, qui assument les tâches d'éducation, de plaidoyer et de collecte de fonds.


Programmes internationaux 

À l’heure actuelle, le programme régulier 2006-2011 de Développement et Paix, élaboré de concert avec ses partenaires, englobe plus de 33 pays en Afrique, en Amérique latine, en Asie et au Moyen-Orient.  Développement et Paix participe aussi à des secours d’urgence et à des travaux de reconstruction en réponse aux crises humanitaires.

L’approche

Travail de partenariat avec des organisations de la base et des mouvements sociaix dans les pays du Sud afin de trouver des solutions à l’injustice et à la pauvreté.

Partenariat

Nos partenariats se caractérisent par une vision partagée de la justice sociale, le respect mutuel et le bénéfice de tous.  Le personnel de Développement et Paix effectue des visites périodiques sur le terrain et collabore avec des conseillers nationaux et des partenaires de longue date afin d’offrir un appui quotidien à des partenaires plus récents.


Programmes

Développement et Paix élabore des programmes pays en se fondant sur une analyse contextuelle approfondie, entreprise en étroite collaboration avec des partenaires, des experts à l’échelle du pays et d’autres bailleurs de fonds.

Investissements modestes

Développement et Paix maintient le financement à des niveaux modestes, ce qui lui permet d’appuyer une vaste gamme d’organisations dont la capacité d’absorption est restreinte.

Réseautage et plaidoyer

Développement et Paix favorise le réseautage et la formation de coalisions entre ses  partenaires à tous les niveaux, donnant voix au chapitre aux mouvements sociaux de la base et renforçant la synergie parmi nos partenaires.


Développement et Paix dans l’Unité pastorale Saint-Laurent

Les du comité Développement et Paix de l’Unité pastorale Saint-Laurent essaie de sensibiliser la population laurentienne aux causes de l’appauvrissement des peuples et la mobilise dans des actions de changement. Comment le font-ils?

♣Par l’activité Carême de partage, son activité principale de collecte de fonds chez nous : Débutant par le traditionnel souper de la faim du mercredi des cendres à la paroisse Saint-Hippolyte, les quêtes dans les paroisses, les tirelires apportées à la maison, etc. constituent ses principaux moyens.

♣Par des campagnes de pression auprès des gouvernements : l’an dernier, on avait invité la population à signer une pétition.

Cette année, les paroissiens seront appelés à signer une carte postale  pour la souveraineté alimentaire.  On demande au premier ministre d’AGIR contre la faim dans le monde.  Le Canada recevra le Sommet du G8 en 2010, notre gouvernement peut utiliser son influence auprès des autres membres du G8 afin que ceux-ci augmentent leur appui au développement de productions agricoles locales et à la mise en avant d’une agriculture paysanne, familiale et durable dans les pays du Sud.  La souveraineté alimentaire est le droit des peuples à une alimentation saine, dans le respect des cultures, produite à l’aide de méthodes durables et respectueuses de l’environnement, ainsi que  leur droit à définir leurs propres systèmes alimentaires et agricoles.  Elle place les producteurs et les consommateurs au cœur des politiques alimentaires en lieu et place des marchés et des sociétés multinationales. (Déclaration de Nyéléni, Mali 2007)

La campagne de signature des cartes pour la souveraineté alimentaire aura lieu les 24 et 25 octobre 2009 à Saint-Laurent et à Saint-Sixte, et les 7 et 8 novembre 2009 à Saint-Hippolyte, à l’École Henri-Beaulieu et à Notre-Dame-du-Bois-Franc.

On peut aussi signer la carte en ligne à l’adresse suivante :

http://www.developpementetpaix.org/cartesvirtuelles/index.php?step=sendcard&ec_id=65


♣Par des activités philatéliques

Périodiquement, une note mise au bulletin paroissial hebdomadaire signale une vente de timbres usagés du monde entier.  Cette activité se tient dans la salle communautaire au sous-sol de la paroisse Marie-Reine-des-Cœurs, 5905, rue Turenne, entrée rue Bossuet, à quelques pas du métro Cadillac.  Depuis 1992, les bénévoles et philatélistes responsables de ces ventes, qui se déroulent aussi à Québec et à Beloeil, ont remis plus de 260 000$ à Développement et Paix.


Comment pouvons-nous supporter notre comité local de Développement et Paix.?


♣En participant activement aux campagnes de financement, de signatures de pétitions et/ou de cartes postales, en assistant au souper de la faim du mercredi des Cendres, en partageant un peu de votre superflu.

♣En partageant la sensibilité des bénévoles de notre milieu en expliquant à nos familles, à nos amis, à nos collègues de travail, etc. les buts et les objectifs de Développement et Paix.

♣Si le cœur nous le dit et si notre agenda le permet, pourquoi ne pas joindre l’équipe active de Saint-Laurent dont le siège-social est dans la paroisse Saint-Hippolyte.  On a toujours besoin de bénévoles, on cherche à étendre le membership à travers les quatre paroisses de notre Unité pastorale.

♣Même les jeunes trouvent leur place dans développement et Paix à travers le programme Générations sans FRONTIÈRES.  Allez en explorer toutes les possibilités à l’adresse suivante : http://jeunesse.devp.org/frames.html



Pour des renseignements supplémentaires, visitez le site officiel de développement et Paix :

http://www.devp.org/


ou communiquez avec les responsables du comité :

Estelle Léger  514 747-9284     ou Jocelyne Prévost au 514-747-3013


Voyage de solidarité au Salvador

Si vous désirez lire le rapport de ce voyage, communiquez avec nous à    

upsaintlaurent@hotmail.com

et nous vous ferons parvenir la version PDF de ce rapport.




 

Accueil.html