Un peu d’histoire

 

Paroisse Saint-Hippolyte



Le 13 août ramène la fête liturgique de Saint-Hippolyte.

 

Hippolyte (170-235) connu sous le nom d’Hippolyte de Rome, est un théologien, un antipape de 217 à 235, un martyr et un saint.  Hippolyte est d’origine grecque, de la région d’Alexandrie.  Il est un ancien élève de Lyon et il fut un des plus prestigieux écrivains chrétiens.  Il critique le pape Zéphyrin et le pape Calixte 1er  qu’il accuse d’introduire de nouvelles coutumes dans l’Église.  En effet, Hippolyte veut garder le grec comme langue liturgique alors que le latin remplace cette dernière dans le Nord de l’Afrique et à Rome.  De ce fait, un groupe de ses partisans l’élit antipape en 217.  Il fut un farouche adversaire du pape Calixte 1er  et il s’insurgea contre ce pape en lui reprochant son indulgence excessive.  Sous l’empereur Maximilien 1er, subissant la persécution, il fut déporté en Sardaigne et emprisonné dans des mines, véritables camps de concentration.  Hippolyte mourut martyr en exil et ses reliques furent transportées à Rome.  Sa fête liturgique est célébrée en même temps que celle du pape Pontien qui mourut à la même époque et ils furent inhumés le 13 août 236.  Des chercheurs ont noté toute l’importance et la valeur des ouvrages théologiques attribués à Saint-Hippolyte, prêtre et évêque.


Pour la "petite histoire" des temps présents, il est intéressant de faire le lien entre les saints patrons de trois des paroisses de la présente Unité pastorale Saint-Laurent : Sixte ll (6 août), pape du llle siècle après Jésus Christ, Laurent (10 août) , diacre romain préposé à l’administration de l’Église sous son pontificat  et Hippolyte (13 août) , disciple de Laurent qui ensevelit le corps de ce dernier après son martyre ‘sur le gril’! 


 

La paroisse Saint-Hippolyte de Ville Saint-Laurent fut fondée en 1953.  Elle est un  détachement du territoire original de la paroisse mère de Saint-Laurent, suite au développement domiciliaire de la partie Nord-est de Saint-Laurent.  En effet, son territoire actuel se définit ainsi :

à l’Ouest, par le boulevard Décarie;

au Sud, par la rue Rochon, jusqu’à la rue Muir, puis le boulevard Côte-Vertu vers l’Est jusqu’à l’autoroute des Laurentides;

au Nord, ses limites suivent le boulevard Henri-Bourassa et le ruisseau Raimbault maintenant canalisé sous le boulevard Du Ruisseau.

 

Ce sont les architectes Robillard, Jetté et Baudion qui ont conçu le plan de notre église.  Voici quelques dates importantes tirées du livre des prônes du curé fondateur, Paul A. L’Archevêque.

1er  mai 1953 : décret de la fondation sous le vocable Saint-Hippolyte

8 mai 1953 : nomination du curé fondateur, Paul A. L’Archevêque, alors vicaire à la paroisse Saint-Germain d’Outremont;

6 janvier 1954 : premier baptême; en 1954, il y a eu 50 baptêmes, un mariage et six funérailles pour 550 familles.

6 novembre 1955 : 30 mois après la fondation de la paroisse, le cardinal Paul-Émile Léger bénissait l’église que nous connaissons actuellement;

4 décembre 1955 : bénédiction des trois cloches par le cardinal Paul-Émile Léger;

en 2003 : célébration du 50e anniversaire de la paroisse.


À la suite de l’abbé Paul L’Archevêque, curé-fondateur (1953-1963), quatre  pasteurs se sont succédés au fin des ans : l’abbé Paul Sauvageau (1963-1970), l’abbé Claude Perron (1970-1982), l’abbé Jacques Papineau (1982-1991) et l’abbé Pierre Léger (1992-2004). Depuis 2004, la paroisse Saint-Hippolyte a rejoint les paroisses Notre-Dame-du-Bois-Franc, Saint-Laurent et Saint-Sixte pour former l’Unité pastorale Saint-Laurent, dont le Père André Charron, c.s.c., est présentement curé.


La vie pastorale de la paroisse Saint-Hippolyte se déroule toujours, comme on l’indique dans les écrits du 50e anniversaire de sa fondation, "autour des quatre axes de la mission que le Christ et l’Esprit Saint ont transmis à toute l’Église : la foi,la célébration, la fraternité et l’engagement au service du milieu".


L’École Henri-Beaulieu accueille, depuis 1969, de nombreux paroissiens pour la célébration dominicale. L’abbé Jean Perreault et le Père Gérard Dugré, s.s.s., continuent toujours à écrire l’histoire dans ce lieu de prière.


La Fraternidad Santa Rosa de Lima est, depuis septembre 1997,  accueillie dans la communauté de Saint-Hippolyte pour la célébration dominicale de l’eucharistie et pour des fêtes communautaires : à 13 h chaque dimanche, les membres de la Fraternidad s’y retrouvent donc pour célébrer au rythme de la musique latino! La célébration se poursuit autour du café del amistad!

 

Nous recommandons à tous la lecture de l’album Souvenir des fêtes du 50e anniversaire de la paroisse Saint-Hippolyte.  Dans cet album, des chrétiens convaincus ont fait ressortir toute l’histoire d’une communauté croyante. 


Pour terminer, soulignons à nouveau le dévouement et le dynamisme des différents curés nommés précédemment qui se sont succédés à la direction de la paroisse de Saint-Hippolyte, des nombreux vicaires et des stagiaires, sans oublier l’engagement des personnes qui contribuent encore aujourd’hui au développement et au rayonnement de notre paroisse.


Henry Roc, recherchiste.


Accueil.html
page précédenteSt-Hippolyte.html