Le mariage

 

L’Église reconnaît le mariage comme un sacrement, c’est-à-dire comme un signe et un lien privilégié de l’amour de Dieu.  En Église, la décision d’une femme et d’un homme de se marier ou de s’engager librement l’un envers l’autre pour la vie s’exprime par une célébration liturgique dans laquelle les époux échangent leur consentement irrévocable à un amour indissoluble.  Ainsi, l’Église considère les époux comme ministres de leur sacrement de mariage.

Les catholiques reconnaissent le sacrement de mariage comme une alliance, un don de l’amour offert sans conditions, associée à l’Alliance de Dieu avec tous les êtres humains à qui Il donne tout son amour.  Cette alliance crée entre deux personnes qui décident de former, à l’image de Dieu, une communauté de toute la vie, une communauté de personnes au service de la vie ordonnée par son caractère naturel au bien des conjoints ainsi qu’à la génération et à l’éducation des enfants.

En s’engageant dans le mariage chrétien, le couple accepte de progresser dans sa foi et de l’actualiser dans les gestes concrets de la vie quotidienne.  En vivant ainsi cet engagement, le mariage devient alors un testament que les époux lèguent à l’Église et à la société tout entière dans lequel ils montrent qu’il est possible de réaliser, aujourd’hui, à travers les joies et les difficultés de tous les jours, une communauté de vie et d’amour.


Accueil.html