Liturgie dans l’Unité pastorale Saint-Laurent

 


Capsule liturgique

Couleurs liturgiques


Chaque année, au Québec, nos saisons se teintent de couleurs différentes.  L'hiver se revêt de blanc; le printemps voit apparaître un vert pâle, en plus des coloris des fleurs surgissant du sol qui dégèle; le vert fonce avec l'été et les fleurs se multiplient, alors que l'automne se pare de jaune, orange et rouge.


La liturgie aussi se colore, au fil des événements ou temps forts, et nous donne certaines des couleurs qui enjolivent nos saisons : le vert, le violet, le rouge et le blanc.  Chacune tient à un sens mystique.


Le blanc signifie innocence et pureté, joie et gloire.  Évoquant la lumière et tout ce qui touche à Dieu, c'est la couleur de la résurrection.  On l'utilise pour : les temps de Noël et Pâques; les grandes fêtes du Seigneur, autres que la Passion; les fêtes des saints et de la Vierge Marie.


Le rouge est la couleur du sang et de l'amour; elle indique le martyre du Christ.  Elle est donc utilisée pour le dimanche des Rameaux, le Vendredi Saint, ainsi que pour les fêtes des Apôtres, des Évangélistes et des martyrs.  On la retrouver aussi à la Pentecôte car elle est aussi couleur de l'Esprit, en raison des langues de feu.


Le vert est la couleur de l'espérance en la vie éternelle, en plus d'évoquer la nature, création de Dieu, et la croissance de l'Église.  Elle nous invite à" cultiver" le jardin de nos cœurs pour qu'y naisse la vie.  On s'en sert pendant le temps ordinaire, c'est-à-dire après la Pentecôte jusqu'à l'Avent, et après Noël jusqu'au Carême.


Le violet : utilisée pendant l'Avent et le Carême, cette couleur symbolise la conversion et le changement; elle exprime une certaine austérité et la modération.


Une autre couleur existe pour les vêtements liturgiques : le rose, quoique peu utilisée par les prêtres.  Elle exprime la joie et est utilisée au milieu des temps de pénitence, soit le 3e dimanche de l'Avent et le 4e du Carême.


Chaque couleur a donc son importance, donnant sens au mystère qu'on célèbre.



AMEN !

Avez-vous déjà compté le nombre de «Amen» que nous disons au cours de l'Eucharistie ?  Que veut-il dire?  Par ce mot, nous signifions notre oui à ce qui vient d'être dit, nous faisons nôtre la prière qui vient d'être faite, nous croyons à la solidité — à la fiabilité — des paroles qui viennent d'être prononcées.  C'est aussi une manière de montrer que nous voulons vraiment accueillir Jésus dans notre vie. 

Ainsi, «Amen» est un mot qui engage, qui doit se traduire par une action : celle d'aller travailler avec nos frères et sœurs à la vigne du Seigneur.  Lever le petit doigt pour devenir artisan d'amour, de justice et de paix.  S'unir à d'autres bras pour aider les plus pauvres et les marginalisés à sortir de leur situation…  Accueillir Jésus, c'est en vivre!

«Amen» n'est donc pas synonyme d'incohérence, de promesses vite oubliées, de bonnes résolutions jamais tenues, de oui qui sont des non.  Au contraire, «Amen» est synonyme d'adhésion à la volonté de Dieu.  Dans le Livre de l'Apocalypse (chap. 3, verset 14), le Christ est d'ailleurs appelé l'«Amen, le Témoin fidèle et vrai, celui qui est le commencement de la création de Dieu». Et c'est par lui qui n'a «eu que oui en lui» que nous devons dire notre «Amen» à Dieu.  De plus, le Christ étant le commencement, «Amen» est donc loin d'être un mot de conclusion.  Ou il est conclusion de notre monde et commencement de Son monde (le Royaume de Dieu).

Un dernier point : à chaque fois que nous allons communier, il faudrait se rappeler et se redire ces propos de saint Augustin (sermon 272) : «C'est votre propre symbole que vous recevez.  À ce que vous êtes, vous répondez : Amen, et cette réponse marque votre adhésion.  Tu entends : Le Corps du Christ, et tu réponds :

Amen.  Sois un membre du Corps du Christ, afin que ton Amen soit vrai.».


Josée Desmeules et Pierre Thibaudeau


Étant l'Église, nous sommes le Corps du Christ.

Comité des moyens de communication, Unité pastorale Saint-Laurent




CARÊME 2011


L’Église nous présente un thème magnifique pour ce Carême 2011 :

 

« Prenez courage! Le Seigneur regarde le cœur ».

 

Oui, c’est un thème qui nous ancre dans l’espérance car Dieu regarde le cœur de chacune d’entre nous.  Ce thème de carême nous invite donc à regarder à la manière de Dieu.  Ce n’est donc pas l’apparence de ce que nous faisons et de ce que les autres font qui compte, mais bien plutôt ce que nous sommes et ce que les autres sont au plus profond de ce cœur que Dieu regarde…

 

Nous devons avoir le regard de Dieu qui est un regard de tendresse et de miséricorde.  L’extérieur n’est pas nécessairement la vérité.  Dieu sonde les reins et les cœurs.  Une personne peut paraître dure, pourtant c’est peut-être ses blessures et son manque de confiance qui la pousse à agir de la sorte; une autre peut paraître froide voir hautaine, pourtant c’est un sentiment de manque de sécurité qui la pousse à de telles attitudes.

 

Le Carême est toujours un temps de conversion. « Convertissez-vous et croyez à la bonne nouvelle ».  Oui, mais pour me convertir, je dois descendre en moi, je dois prendre conscience de mes faiblesses.  On nous exhorte à prendre ce chemin à la lumière de ce thème de carême.  Nous avons des textes bibliques extraordinaires qui nous font réfléchir et nous invitent à changer de direction, à regarder les autres à la manière de Dieu.

 

Ayons donc ce regard pénétrant qui sait lire en profondeur, un regard de miséricorde, un regard compatissant qui va au-delà des apparences; un regard qui nous encourage dans les moments de contrariétés, de difficultés et de souffrances.  Notre attitude positive nous aidera à reprendre confiance et à nous abandonner à la Providence.  Demandons au Seigneur d’augmenter en nous cette belle vertu d’espérance.  Car c’est elle qui change notre regard.

 

Ce beau thème de Carême doit nous faire plonger dans cette miséricorde de Dieu pour moi; dans ce regard de Dieu pour moi.  Alors nous pourrons éviter les jugements sur les autres, car au fond de moi, j’aurai fait l’expérience du pardon de Dieu pour moi.  L’Esprit-Saint transforme nos âmes et les envahit de l’amour de Jésus.  Puisse son action nous aider à regarder les autres à la manière de Dieu et à vivre pleinement notre vie chrétienne.

 

« Prenez courage! Le Seigneur regarde le cœur ».



Le Carême 2011 dans notre Unité pastorale


Nos rendez-vous hebdomadaires



Heure d’adoration du mercredi, à 17 h , en l’église Saint-Sixte, 1895, rue de l’Église, Saint-Laurent. Célébration continue durant toute l’année.


Vêpres du jeudi à 19 h 00, chez les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame : venez prier avec elles à leur résidence du 1179, rue Barré, Saint-Laurent (entrée au sous-sol), durant le Carême (jusqu’au14 avril).   

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

Chemin de croix animé du vendredi soir, de 19 h à 19 h 45, en l’église Saint-Hippolyte, 1055, rue Tassé : tous les vendredis du Carême.



Notre Carême de Partage avec Développement et Paix



Le Carême de partage est la campagne annuelle d’éducation et de collecte de fonds de Développement et Paix, l’agence officielle de solidarité internationale de l’Église catholique au Canada.  En ce début de Carême 2011, on nous  offre, dans chacune des paroisses de l'Unité Pastorale Saint-Laurent, un  magazine  destiné à nous faire prendre conscience de notre devoir de chrétiens de contribuer à  Bâtir un monde  de  justice!


Dans son ministère, Jésus a éprouvé de la compassion pour la souffrance humaine.  Comme chrétiens, nous sommes appelés à traduire notre compassion en gestes concrets devant la souffrance des populations en Asie, en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient.  À travers nos dons généreux à Développement et Paix durant ce carême 2011, nous aiderons à bâtir un monde de justice.

 

"On ne peut pas se dire chrétien si on n’a pas une attention toute privilégiée pour les plus délaissés, sinon c’est une fausse conception de la religion.  Le christianisme nous a apporté cette vision, à la fois vers Dieu, mais aussi vers nos frères et nos sœurs.  J’aime bien employer l’image de la croix qui a deux branches.  Une branche verticale, qui monte vers Dieu.  Et une branche horizontale, qui va vers nos frères et sœurs.  On ne peut pas se dire chrétien si on n’a pas le souci d’aider ceux et celles qui sont mal pris, qu’ils soient proches ou qu’ils soient loin de nous.

Le carême est une grande période de réflexion où l’on doit se remettre en question, revérifier nos orientations et refaire le chemin pour voir si nous sommes vraiment dans la bonne direction.  On ne peut pas accomplir cela sans penser à aider ceux et celles qui sont dans le besoin.  C’est pourquoi j’ai personnellement toujours appuyé et j’encourage encore les gens à participer à la campagne Carême de partage. C’est une condition, essentielle selon moi, pour vivre véritablement la foi qui est la nôtre, manifester notre amour de Jésus et être témoin de l’esprit de l’Évangile."

Cardinal Jean-Claude Turcotte, mars 2011


Pour aller plus loin dans notre conscientisation vis-à-vis l’œuvre de Développement et Paix auprès de nos frères délaissés, visitons le site Web www.devp.org et, si certains d’entre nous désirent des exemplaires supplémentaires du magazine pour les distribuer autour de nous,  n’hésitons pas à envoyer un courriel à  estelle_leger@yahoo.com.

Bon Carême de partage 2011!



Liens utiles pour vivre pleinement notre Carême



Le Web est riche en liens susceptibles d’enrichir la vie spirituelle de chacun et d’assouvir les diverses soifs individuelles.



Des informations et des réflexions :

Qu’est-ce que le Carême?   http://www.eglise.catholique.fr/page.php?Id=3081

Tout sur le Carêmehttp://qe.catholique.org/894-tout-sur-le-careme


Des retraites en ligne :

Retraite dans la villehttp://www.retraitedanslaville.org/

Retraite hebdomadairewww.jerusalem.cef.fr


Partage des paroissiens :

Vous découvrez des trésors sur Internet et vous aimeriez les partager ici?

Faites comme M. Raymond Doré qui nous a transmis une "PRIÈRE DU CARÊME" sur l’adresse courriel de l’Unité pastorale upsaintlaurent@hotmail.com


Nous tenterons d’obtenir l’origine de cette présentation pps, et nous inscrirons le lien pour la consulter.  Si cela n’est pas possible, écrivez nous et nous vous l’enverrons en pièce jointe.








LITURGIE


"La liturgie est le sommet auquel tend l'action de l'Église, et en même temps la source d'où découle toute sa vertu. Car les labeurs apostoliques visent à ce que tous, devenus enfants de Dieu par la foi et le baptême, se rassemblent, louent Dieu au milieu de l'Église, participent au sacrifice et mangent la Cène du Seigneur. En revanche, la liturgie elle-même pousse les fidèles rassasiés des "mystères de Pâque" à n'avoir plus "qu'un seul cœur dans la piété" ; elle prie pour "qu'ils gardent dans leur vie ce qu'ils ont saisi par la foi" ; et le renouvellement dans l'Eucharistie de l'alliance du Seigneur avec les hommes attire et enflamme les fidèles à la charité pressante du Christ. C'est donc de la liturgie, et principalement de l'Eucharistie, comme d'une source, que la grâce découle en nous et qu'on obtient avec le maximum d'efficacité cette sanctification des hommes dans le Christ, et cette glorification de Dieu, que recherchent, comme leur fin, toutes les autres œuvres de l'Église."

La Sainte Liturgie - Constitution "De Sacra Liturgia", #10. Vatican II




C'est pourquoi, la liturgie est au cœur de la vie de nos paroisses : c'est l'action de la communauté en prière, rassemblée pour vivre la rencontre avec le Père, par le Christ présent dans la Parole et les sacrements. Pour rendre la liturgie des rassemblements plus vivante et accessible à la communauté, des comités de liturgie sont actifs dans chacune des paroisses de l’Unité pastorale Saint-Laurent.


Comités de liturgie

Les membres de ces comités constituent un groupe de baptisés conscients de leurs responsabilités, marqués d’un sens de la liturgie de l’Église et éveillés sur le sens de leur appartenance à la communauté. Ils accomplissent ensemble un travail d'équipe, réalisé en étroite collaboration avec l'équipe pastorale.

Le comité s’assure que des intervenants soient choisis pour chaque célébration et essaie, au moins une fois l’an, de leur offrir du ressourcement et de la formation.


Objectif des comités de liturgie

Rendre la liturgie des rassemblements plus vivante et significative tout en étant accessible à la communauté.


Mandat des comités de liturgie


Lors de ses réunions mensuelles, on parle "liturgie", c’est-à-dire ce qui se rapporte aux rites et aux célébrations. On examine les différents thèmes liturgiques du mois, on voit comment  appliquer concrètement les suggestions de ses membres et/ou de l’ensemble de la communauté chrétienne.  Son action doit tenir compte de la participation pleine et entière de chaque membre de l'assemblée "célébrante".

Fonctions des comités de liturgie

L’organisation des célébrations de la foi :

-il se préoccupe activement de préparer des célébrations de qualité, qui soient belles et qui aient du sens en vue d’aider à nourrir la foi de la communauté chrétienne.

-il voit à la préparation des célébrations dominicales par l’utilisation de visuels lorsque c’est possible et par le choix des lecteurs, des servants, des ministres de la communion, de la musique  et des chants.  

-il porte une attention plus soutenue à la préparation des trois temps forts de l’année liturgique  l'Avent, le Carême et la Semaine Sainte et  des grandes fêtes.

-il veille à adapter les célébrations à ce que vit la communauté et à sa sensibilité spécifique.

-il s'assure finalement que le déroulement des célébrations soit bien réalisé.


Composition des comités de liturgie des quatre paroisses de l’Unité pastorale


Paroisse Notre-Dame-du-Bois-Franc

Sœur Josée Desmeules, c.n.d., agente de pastorale et responsable


Paroisse Saint-Hippolyte

Suzanne Rochette-Forté, agente de pastorale et responsable


Paroisse Saint-Laurent

Sœur Réjeanne St-Denis, c.s.c., responsable de la musique

                Pierre Thibaudeau, responsable du service à l’autel


Paroisse Saint-Sixte

        Robert Sauvageau, diacre, responsable


Vous pouvez consulter l’onglet Liturgie de la paroisse St-Sixte à partir de la page de cette paroisse.

 







Accueil.html