Messe solennelle du 60e

 

Accueil.html

photo Marcel Lefebvre

60e ANNIVERSAIRE DE SAINT-SIXTE


MESSE SOLENNELLE ET DÎNER DU 2 MAI 2010




Célébration eucharistique


C’est dans une atmosphère  à la fois solennelle et festive que, le 2 mai dernier, plusieurs centaines de personnes ont assisté à la messe solennelle célébrant le 60e anniversaire de fondation de la paroisse Saint-Sixte. Présidée par Mgr André Gazaille, évêque-auxiliaire de Montréal, assisté des Pères André Charron, c.s.c., curé, de Robert Sauvageau, diacre, et de plusieurs prêtres, cette célébration a revêtu toutes les caractéristiques d’une véritable fête de famille : élan de reconnaissance envers le Seigneur  Dieu qui a veillé sur les paroissiens depuis 60 ans, prière commune de frères et sœurs réunis ensemble dans la foi, retour sur le passé, regard sur le présent et vision sur l’avenir !


Parmi les prêtres concélébrants, on remarquait aussi la présence  du Père Pierre Dufour, c.s.c., et de François Gagnon, anciens curés de l’Unité Saint-Sixte, de Guy Bouillé  premier vicaire nommé en juin 1951, de Jean-Chrysostome Zoloshi,  ordonné à Saint-Sixte en mai 2000 et maintenant curé de la paroisse Sainte-Famille-de-Bordeaux-Cartierville, de Jean-Bernard Allard, premier fils de la paroisse ordonné à Saint-Sixte en septembre 1957, des Pères Yvon Cousineau, c.s.c. et Yvon Laurence, c.s.c., vicaires actuels dans l’Unité pastorale Saint-Laurent, et  de Jean-Joseph Audon Randrianaivo, de Madagascar, résident à Saint-Sixte.  


Dans l’assistance, nombreuse et recueillie, on doit aussi souligner la présence du maire de l’arrondissement de Saint-Laurent, M. Alan De Sousa,  et du député fédéral de Saint-Laurent-Cartierville, l’honorable Stéphane Dion. (M. Groulx, vous pouvez ajouter ici les autres invités spéciaux dont j’ignorerais les noms).


Pendant la célébration, le passé agricole du Saint-Sixte d’autrefois fut souligné, de même que son présent technologique et multiculturel.  De nombreux défis, tant communautaires que spirituels,  furent exposés dans l’homélie de Mgr Gazaille, soit la poursuite collective et individuelle de constants efforts pour :


-proposer aujourd’hui Jésus Christ à tous les âges de la vie,

-aller vers toutes les personnes de bonne volonté, vers le quartier,

-faire communauté dans une diversité de plus en plus grande, accueillant la richesse et l’apport de chrétiens de toutes cultures,

-poursuivre le travail de collaboration avec les autres paroisses de Saint-Laurent  -  Notre-Dame-du-Bois-Franc, Saint-Hippolyte et Saint-Laurent -  en cherchant à unir les forces et à améliorer la communication  sous toutes ses formes.


L’organiste titulaire, Yvon Bélanger, les chorales d’adultes et d’enfants respectivement dirigées par Éric Thériault et Claude-Marie Landré et enfin,  l’assistance animée par Martin Boucher ont tous ajouté une touche  musicale parfaite à une célébration que tous les participants n’oublieront jamais. Le chœur et la Salle Saint-Sixte, décorés de plantes et de fleurs  provenant des Pépinières Jasmin et du Fleuriste Le Bouquet Saint-Laurent, ont pleinement rendu justice à la beauté architecturale de l’église.  


En fin de célébration, Gabriel Groulx, président des Fêtes du 60e, a alors  rappelé dans son adresse à l’assemblée quelques éléments de l’histoire de Saint-Sixte, de 1950 à aujourd’hui. Il a profité de l’occasion pour remercier les bénévoles et les commanditaires de cet important événement et, enfin, il a invité les détenteurs de billets à se rendre à la Salle Saint-Sixte pour le repas.    


Dîner fraternel


Seules les limites de la capacité d’accueil de la Salle Saint-Sixte ont empêché tous ceux et celles qui auraient bien voulu se joindre aux 350 "chanceux" qui ont ensuite pu fraterniser autour des 33 tables dressées tout spécialement pour l’occasion.


Invités, familles et amis ont poursuivi la fête en dégustant le repas préparé par le bistro Dolce Piu, du boulevard Décarie. Jean-Pierre Chartrand, interprète dans la série télévisée L’Auberge du Chien Noir, a gracieusement offert ses services d’animation et il a eu fort à faire entre les invitations des convives à se rendre aux diverses tables de service et à l’encan silencieux ! Son brio, son humour et sa gentillesse ont été grandement appréciés de tous. Quant à l’encan silencieux organisé par Arlette Niedoba, peintre et sculpteure de renom et membre du comité des fêtes du 60e anniversaire, cette activité a rassemblé les œuvres offertes par une douzaine d’artistes laurentiens et a permis d’amasser des fonds pour la paroisse Saint-Sixte. Qu’il nous soit permis de citer ici leurs noms en témoignage de profonde reconnaissance pour leur générosité : Lucette Boivin, Lucie Chaîné, Luce Deslauriers-Jasmin, Louise Desrosiers, Huguette Gohier, Suzanne Labelle-Jasmin, Raynald  Murphy, Arlette Niedoba, Bernard Quenneville, Raymonde Sabet et  Claude Werbrouck.


Pendant le repas, un hommage tout spécial fut rendu à l’abbé Guy Bouillé, premier vicaire de la paroisse. Lise Groulx,  qui l’a bien connu, a rappelé  "le passé au présent" en lui offrant au nom de tous un magnifique livre d’art québécois. Un peu plus tard, Monique Pagé, soprano invitée au concert prévu le samedi 4 décembre prochain, s’est également adressée aux convives qui viendront certainement l’entendre. Enfin, Gabriel Groulx a profité de l’occasion pour remercier les nombreux participants de leur chaleureuse présence ainsi que les bénévoles faisant partie du comité des fêtes et qui ont rendu cette belle fête familiale possible.  Il a également  brièvement rappelé les activités du 60e encore à venir :


-La célébration de la fête de saint Laurent, exceptionnellement à la paroisse Saint-Sixte

en cette année du 60e, le dimanche 8 août prochain,


-Les souterrains du vieux château, production du théâtre de marionnettes L’Ourson doré

inc., à l’intention des enfants, le samedi 23 octobre à 14 h 00


-Le grand concert-bénéfice de Noël, avec l’Orchestre symphonique et le Chœur de     

                   l’école Joseph-François-Perrault et l’artiste invitée, Monique Pagé, soprano, le samedi 

                   4 décembre à 19 h 30.



La messe du 60e anniversaire de Saint-Sixte et le repas fraternel font maintenant partie du passé : les souvenirs demeureront vivants dans l’esprit et le cœur de tous ceux et celles qui y ont participé !  Comme l’exprimait si bien Mgr Gazaille, « que le Seigneur bénisse ces 60 ans : tous ceux qui y ont œuvré, tout ce qui s’est vécu d’amour, de don de soi, de service des autres et d’effort d’unité et de communion et tout ce qui se vivra dans l’avenir» !