Orgue de l’église Saint-Laurent

 

Photos de l’orgue Opus 258 qui se trouve au jubé de l’Église, de la console, du clavier, du pédalier ainsi que des tuyaux qui se trouvent cachés derrière les panneaux de bois ou encore derrière les tuyaux décorés.  Vous pouvez aussi voir la plaque précisant l’année 1906.

Historique


Cet orgue trouve ses origines au XIXe siècle.  D’après les régistres paroissiaux, l’église possédait déjà en 1856 un orgue qui aurait été installé par Samuel Warren.  En 1870, un nouvel instrument à traction mécanique a été construit par Louis Mitchell.  Cet instrument comptait 17 ou 18 jeux, deux claviers, un pédalier, une boîte expressive et un buffet en chêne à trois plates-faces.  D’après des recherches effectuées par Massimo Rossi, la tuyauterie installée par Samuel Warren aurait été réutilisée.


Lors de la reconstruction de l’orgue en 1906 par Casavant Frères, l’ensemble de la tuyauterie d’origine a été conservé et de nouveaux jeux ont été ajoutés pour en porter le nombre à 21.  Une console et des sommiers neufs de type pneumatique tubulaire sont installés et l’action devient alors tubulaire-pneumatique.  Des modifications sont également apportées au buffet de l’orgue.


L’orgue de la paroisse Saint-Laurent a été fabriqué par Casavant Frères, Facteur d’orgues de Saint-Hyacinthe.  Il porte le numéro 258, car il s’agit de la 258e commande reçue. À titre comparatif, l’orgue de la paroisse Saint-Sixte porte le numéro 2216 et il date de 1954.  C’est donc 1958 commandes qui ont été placées en 48 ans chez Casavant Frères d’une renommée internationale


En 1961, Odilon Jacques modifie à nouveau l’instrument qui voit son action devenir électro-pneumatique.  Une console neuve à trois claviers est alors installée portant l’étendue à 61 notes, et celle du pédalier à 32 notes.  Un Positif expressif est installé au-dessus des sommiers du Grand Orgue, une extension en huit pieds est ajoutée au Bourdon et à la Flûte de Pédale et une Octavebasse jouant en huit et en quatre pieds est également ajoutée à cette division.  De plus, les réservoirs à éclisses doubles sont remplacés par des réservoirs plus petits.


En 1989, Casavant Frères a installé un système de combinaisons ajustables et aussi porté la Fourniture du Grand Orgue à quatre rangs en 1990.  Finalement des études de mise à jour et de nettoyage de l’instrument ont été faites en 2001 sans toutefois être réalisées faute de fonds suffisants.


Accueil.html
page précédenteSt-Laurent.html