Semaine du 5 mars 2017

 

                       

Le 12 mars 2017     2e dimanche du carême   (A)                   




SOUPER DE LA FAIM ET MERCREDI DES CENDRES


Quel beau début de Carême, quel beau moment de solidarité nous avons vécu tous ensemble le Mercredi des Cendres. Plus de 120 personnes des quatre paroisses sont venues partager le repas de la faim et participer à la conférence sur les 50 ans de «Développement et Paix» pour se rappeler les campagnes auxquelles nous avons contribuées, soit par nos dons ou nos signatures de cartes ou de pétitions «POUR BÂTIR UN MONDE MEILLEUR.» Quel beau travail d’équipe et quelle belle solidarité. Merci à tous ceux et celles qui ont permis que le Souper de la Faim, une tradition depuis plus de 20 ans à St Laurent, se perpétue et soit un succès.

Grâce à la générosité de M.Emad Raphaël, son épouse et un paroissien de NDBF, une soupe et des clémentines ont été servies à tous les invités. La rondelette somme de 1 132 $ sera remise à «Développement et Paix Caritas Canada» pour ses programmes réguliers. Estelle Léger




SON VISAGE DE LUMIÈRE


Toute personne est une énigme, même quand on pense bien la connaître. Dès la première rencontre, nous nous faisons d’elle une idée, une image. Nous la cataloguons en la comparant à d’autres personnes connues. Plus le temps avance, plus les liens se tissent, plus nous avons l’impression d’entrer dans le mystère de l’autre. Va pour les collègues de travail, pour les gens du quartier, pour l’ami d’un ami. Quand l’intimité se crée, quand l’amitié s’instaure, on a l’impression de bien connaître l’autre. Mais la vie nous révèle toujours des surprises.

Je pense aux enfants que l’on croit connaître à fond puisqu’on les a vus au naturel depuis l’origine mais qui à 14 ans, à 18 ans semblent briser l’image. Je pense à ce collègue de collège qu’on prenait pour un cancre et qui se révèle un expert international. Je pense à des conjoints et conjointes qui découvrent après vingt ans de vie commune le côté sombre de la personne aimée.

Ainsi en fut-il sans doute pour Jésus. Les disciples l’accompagnent et le suivent, étonnés, subjugués, séduits par lui, par sa bonté, ses gestes de tendresse, son amour des pauvres, sa conception chaleureuse de Dieu. Mais à d’autres moments ils sont complètement désorientés par la radicalité de ses exigences, par sa critique du culte et son opposition aux autorités en place.

Mais qui donc est Jésus? Un sage parmi d’autres, un prophète de plus? Mais qu’est-ce qu’il y a de particulier chez ce fils de charpentier? Et voici que tout à coup Jésus apparaît dans sa vérité. Il est transfiguré. Il converse avec Moïse le maître de la Loi et Élie le prophète des prophètes. Une voix venue du ciel, la voix de Dieu dévoile un secret terrifiant : Celui-ci est mon Fils bien-aimé.

Voilà le secret des secrets, le visage de lumière de Jésus. Fini le temps de l’ignorance, fini le temps de la peur. Pour nous tous désormais Jésus est le chemin vers la lumière. Heureuse transfiguration.

André Beauchamp



Intentions de messe, du 11 mars 2017 au 17 mars 2017  

Faire parvenir vos intentions de messe à votre paroisse





PAROISSE SAINT-LAURENT


SAMEDI 11 mars, 8 h YC 16h30 YC

08 h 00 : Claude Cadieux / fun.

Paul-Émile Deschesnes / fun.

16 h 30 : Adina Eugène /sa fille Marielle

Carole Chartier / fun.

DIMANCHE 12 mars 10 h et 12 h AC

10 h 00 : Augustin Wininga (24e anniversaire de

décès) / son fils Rayang Wininga

Denise Côté Royer / Gabriel Royer

12 h 00 : Famille Karadjian / Serge Karadjian

Guy Ghislain Ramdé / la famille

LUNDI 13 mars SPSS

17 h 00 : Joseph Hardy Audate / fun.

Lucien Thibault / fun.

MARDI 14 mars YC

17 h 00 : Marguerite Gratton / funérailles

Jacques Varin / fun.

MERCREDI 15 mars ACH

19 H 00 : Antoine Goharghi / fun.

Emmina Macinati et

CaterinaDe’Angelis / Rita Macinati

JEUDI 16 mars RT

17 h 00 : Carmen Lefrançois / fun.

Claire Robitaille-Savard/son époux Jean

VENDREDI 17 mars RT

17 h 00 Rachel Gosselin / fun.

Action de grâces 38 ans de Rayang Wininga


PAROISSE N.D.BOIS-FRANC


DIMANCHE 12 mars FR

10 h 30 : Agnès Cao / Cao Thi Thanh Van

Maria Tam / Kieu Cong Danh

LUNDI 13 mars YC

08 h 00 : Monique Bussières / fun.

VENDREDI 14 mars YC

08 h 00 : Réjane Gervais / fun.

Richard Grenier / fun.


PAROISSE ST-SIXTE

SAMEDI 11 mars PL

17 h 00 : Germaine Duquette-Quenneville / fun.

DIMANCHE 12 mars 10 h 30 PL

10 h 30 : À l'intention des paroissiens et paroissiennes

17 h 00 : À l'intention des paroissiens et paroissiennes

MARDI 14 mars FR

08 h 00 : Hafez Antoine Khowkaz / funérailles

Aux intentions de Eva Jouve

JEUDI 16 mars DM

08 h 00 : Isabelle Lecavalier Cardinal / fun.

Lucille Laurence Grou /Paroisse St-Sixte


PAROISSE ST-HIPPOLYTE


SAMEDI 11 mars AC

16 h 00 : Maria Tu et Joseph Lan / Hong Lan

Morel Adé / sa femme et ses enfants

DIMANCHE 12 mars 2017 AC

09 h 00 : Monique et Jean Dubois / leurs enfants

et petits enfants

11 h 00 : Marie et Joseph Oké / Ella Oké

MERCREDI 15mars YC

08 H 00 : : Jeannette Pouliot / fun.


Légende                                

des célébrants :

  



AC = André Charron

DM = Denis Marchand

FR = Fériol Raymond

GR – Germain Roy

JCB = Jean Clotaire Boco

JGT = Jean-Guy Tremblay

PL = Pierre Labine

RT = Robert Tremblay

SPS = Simon Pierre Song

YC = Yvon Cousineau

ACh = Antoine Chadarevian


CETTE SEMAINE DANS L’UNITÉ


RETRAITE PAROISSIALE

SUIVONS-LE

Dieu n'accomplit pas ses promesses en agissant à notre place. Il est avec nous. Il est un des nôtres. Dieu, pour certains, peut paraître silencieux, absent, n'intervenant aucunement dans notre histoire et, qui plus est, laissant les hommes se débrouiller dans leur vécu. Ainsi, ce silence de Dieu serait évident et les manifestations de sa présence imperceptibles.

La transfiguration de Jésus vient contredire ce dernier aspect. Agissant à sa manière, «le Seigneur bâtit sa maison» au coeur des événements qui tissent la vie humaine. «Les disciples gardèrent le silence». Ils furent discrets même si l'événement était éclatant et ne dirent rien à personne à ce moment-là, nous dit l'évangile.

Dieu agit en Jésus. Il transforme notre vie et notre univers. La transfiguration projette sur notre route une lumière qui nous fait entrevoir un peu de la victoire pascale. Le silence est rompu. Dieu a parlé, il est en Jésus, son Fils bien-aimé. On le sait, la vie n'est pas que lumière et certitude, elle est obscurité et doute.

Une brèche est ouverte. Cette vie divine apparue sur le visage de Jésus au moment de la transfiguration agit dans notre quotidien. Elle est promesse, ouverture à la vie éternelle. Au travers de l'incompréhension du doute et du silence apparent de Dieu surgit la parole qui fait grandir, qui transforme, que dis-je qui transfigure. Pour nous aujourd’hui, est-ce le temps peut s'arrêter et s'installer à demeure ? Certes pas, il nous faut maintenant passer du silence à la parole.




Retraite Paroissiale

pour les paroisses francophones de Saint-Laurent.

LES LUNDIS DU CARÊME : HEURES : 19 h À 20 h 30

Informations :bessettemjacsc@hotmail.ca rollandet@hotmail.com Tél. : (514) 744-5385

Andrée Bessette,c.s.c., ou Rollande Taillefer, c.s.c.















FORMATION POUR DEVENIR CATÉCHÈTE

11 mars – 9h30 à 12h : Mon être catéchète et le sacrement du Pardon

8 avril - 9h30 à 12h : Mon être catéchète et l’Eucharistie

13 mai – Atelier d’observation

Communiquez avec Evelyn Candia

kt.st.laurent@gmail.com

(514) 748-8960


UNE ASSEMBLÉE OÙ LES FIDÈLES

ONT VRAIMENT LEUR PLACE

Mirobolant, fantastique, priant, telle fut la rencontre du mercredi des Cendres à la paroisse Saint-Hippolyte. Quel beau regroupement que ces quatre paroisses francophones!

Une église pleine à craquer, un jubé où les fidèles ont pu vivre cette grande entrée en carême.

Le chant de ces pèlerins unis dans le jeûne, la prière et l’aumône s’est rendu à l’oreille de Dieu. Un président avec sa créativité sans cesse renouvelée accompagné du père Denis Marchand, c.s.c. et de l’abbé Simon-Pierre, prêtre, ont su donner un sens profond à ce rassemblement.

Présidaient dans le choeur non seulement les prêtres, mais aussi les agents de pastorale, la répondante au service à l’enfance, l’animatrice de chant, les lecteurs, les servants de l’eucharistie sans oublier l’organiste qui donnait le ton qu’il fallait.

Tout baignait dans la prière et le silence pour mieux meubler notre désert en ce temps de carême.

Si vous n’étiez pas là, nous vous invitons l’an prochain. Ce fut un miracle que de voir l’assemblée élever son coeur vers Dieu et dire ensemble Jésus Christ. Merci d’être là.

Virginie Sayegh


SAINT-LAURENT

MESSE FAMILIALE le deuxième et quatrième dimanche du mois à MIDI. Si cela vous intéresse comme parents d’initier vos enfants (5 à 7 ans) et plus tard, à entrer dans les parcours de catéchèse (8 ans à +) qui préparent aux sacrements, amenez-les à la messe de MIDI. Une équipe d’adultes les accueillera avec respect et pédagogie.

CHORALE : Nous avons besoin de choristes. Veuillez nous rencontrer, montez au jubé pour rencontrer ce groupe merveilleux de chanteurs et chanteuses et donnez votre nom à soeur Réjeanne St-Denis, c.s.c..

APPEL À TOUS ET À TOUTES : Vous pouvez venir vous impliquer comme leader dans beaucoup d’activités. Une équipe vous attend, venez donner votre nom à votre curé à la fin de chacune des messes de la paroisse : samedi 16 h 30 et dimanche 1 h et MIDI. Joignez-vous à cette grande équipe de bénévoles. Bienvenue.


«LE CHEMIN DE CROIX À SAINT-HIPPOLYTE»

Messieurs Koguib Ma et Antoine Makitou, deux paroissiens de St-Hippolyte, animent le chemin de croix, tous les vendredis soirs du Carême, dès 19 heures.

Le chemin de croix comporte 14 stations. En 1958, à l'occasion du centenaire des apparitions de la Vierge Marie à Lourdes, une quinzième station a été ajoutée : «Avec Marie dans l'espérance de la résurrection». Cette initiative s'est propagée. Le chemin de croix des jardins de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, à Montréal, comporte aussi une quinzième station : celle de la résurrection. Cette dévotion ne peut que nous aider à vivre un des conseils donné par l'Église en ce temps du Carême: PRIER. Nous sommes tous et toutes invités à nous unir pour contempler le Christ mort et ressuscité par amour pour nous."



SAINT-SIXTE

Carême 2017, temps du partage.

Comme à chaque année, « Développement et Paix », organisme des évêques du Canada depuis 50 ans, est au rendez-vous… partager quoi? L’équivalent en argent de ce dont nous décidons de nous priver d’ici Pâques, pour nos soeurs et nos frères dans le besoin dans les pays du Sud et partout ailleurs dans le monde. Des documents d’information sont à votre disposition sur les présentoirs de l’église et la collecte se tiendra les 2 et 3 avril.

Carême 2017, temps d’approfondissement.

Connaissez-vous KTO (la télévision catholique sur le Web) ? Deux exemples de ce qu’on peut y trouver pour vivre pleinement notre Carême 2017.

1. Conférences du Carême à Notre-Dame de Paris : une personnalité vient éclairer l'actualité de la foi chrétienne.

2. La foi prise au mot : exploration détaillée de la prière du Notre Père. Pour regarder KTO sur un ordinateur, un téléphone intelligent ou une tablette, rendez-vous sur www.ktotv.com.

Invitation du Club Âge d’Or de Saint-Sixte.

Les membres sont invités à la cabane à sucre Aux Vieux Chesnes, à Laval, le jeudi 23 mars. Menu traditionnel propre à régaler les fins gourmets. Apportez votre vin. Prix: 36$ tout compris. Départ de Saint-Sixte à 11 h et retour vers 16 h. Non membre accepté s’il reste de la place dans l’autobus. Réservation: Nelly Hanna, 514-747-1774. Envoi du chèque: 740, Montpellier, #607, Saint-Laurent, Qc. H4L 5A9.



























QUELLE P0MME !


Chaque matin, dans un village d’un petit royaume», un mendiant venait, en silence, apporter un fruit au roi puis se retirait.

Le roi, habitué à recevoir des cadeaux beaucoup plus riches que ce fruit matinal, aimait à se moquer de lui une fois qu’il était parti. Toute la cour imitait son roi, car il était très mal vu de ne pas faire ou penser comme le roi faisait ou pensait.

Ne se décourageant pas, le mendiant revenait tous les matins que Dieu lui accordait et remettait dans la main du roi son présent. Le roi, avec son sourire maquillé et usé par ce manège répétitif acceptait toujours ce don et le déposait machinalement dans la corbeille. Elle débordait et ne pouvait plus contenir les fruits que le mendiant apportait avec tant d’amour, de gentillesse et de patience.

Un jour, le singe favori du roi happe le cadeau pour le mordre, mais il le rejette près du roi. Le souverain, tout surpris, voit apparaître au coeur de la pomme un diamant. Aussitôt, il fait ouvrir les fruits accumulés dans la corbeille et le même brillant se retrouve à l’intérieur de tous.

Intrigué, le roi fait venir et interroge l’étrange visiteur, qui répond : «Je t’ai fait ce don pour te faire comprendre que la vie t’offre chaque matin un cadeau extraordinaire que tu oublies à cause de toutes les richesses qui t’entourent. Ce cadeau, c’est la journée qui vient.» Bien des choses semblent très importantes mais il est un bien qui les surpasse toutes et qui est le diamant caché dans ton coeur, c’est le sourire offert à celui ou celle qui l’attend aujourd’hui.



























LE MORCEAU QUI MANQUAIT

Il était un petit animal, tout jaune, tout rond, à qui il manquait un morceau. Il en était très malheureux. Alors il se mit en recherche, criant partout: «Je cherche le morceau qui me manque». Tantôt sous le soleil, tantôt sous la pluie froide, tantôt sous la neige, il s’épuisait à chercher. Mais, finalement, d’une manière ou d’une autre, le soleil finissait toujours par briller. En effet, comme il lui manquait un morceau, il ne pouvait rouler très vite. Aussi s’arrêtait-il pour parler au vermisseau, sentir une fleur ou regarder passer un escargot. C’était les plus beaux moments de sa vie! Il franchit les océans et gravit les montagnes et ouvrant les yeux, il chantait: «Je cherche le morceau qui me manque». Enfin un jour il s’écria: «J’ai trouvé!» «Minute, dit le morceau! Je ne suis pas le morceau qui te manque. Je ne suis le morceau de personne. Je n’appartiens qu’à moi-même.» Alors le petit animal repartit tout triste, parce que le morceau n’était pas le frère qu’il cherchait. Roule et roule, il trouva quantité d’autres morceaux. Mais trop petits ou trop grands ou même cassés! Une fois, il crut trouver, mais il serra si fort que le morceau se brisa. Enfin, un jour, il trouva un morceau qui lui sembla être exactement ce qu’il désirait: «Oh, cria-t-il, es-tu le morceau qui manque à quelqu’un d’autre?» «Non, dit l’autre, pas que je sache!» «Mais peut-être, tu ne veux pas être à toimême ton propre morceau?» «Bah, je peux être le morceau de quelqu’un et être aussi le mien.» «Bien, mais peut-être, tu ne veux pas être le mien?» «Ah, pourquoi pas?» «Mais peut-être, on s’articulera mal?» «Ah, Bien!» Et ce fut parfait. Enfin, il avait trouvé. Il repartit su la route quotidienne. Mais comme il était devenu absolument rond et complet, sa vitesse s’accéléra. Et il roulait si vite qu’il ne pouvait plus s’arrêter pour parler au vermisseau, sentir une fleur et s’émerveiller d’un papillon. Il roulait sur terre à tout allure. Alors, le désespoir montant en lui. «Je manque de tout, dit-il !» Et il s’arrêta net. Il essaya de chanter, mais bredouillait, car il avait la bouche pleine. Un papillon s’approcha et le regarda. Alors, lui, très lentement, se détacha du morceau qui le comblait. Il repartit lentement sur la terre en chantant: «Un morceau me manque, un morceau me manque.» Alors le papillon lui parla, et l’escargot, et la fleur au bord de la route.




LA VIE DE L’ÉGLISE


Propos sur l’Exhortation pastorale post- synodale La joie de l’amour (Amoris Laetitia)


« Éclairer les consciences au lieu de les remplacer »


« Cette exhortation (du pape François) est le texte que j’attendais. Il s’en dégage une sagesse humaine et une nouveauté qui va plus loin que l’approche encore trop doctrinale de notre enseignement sur le couple, la famille, l’éducation… Le pape, fidèle à son style pastoral, nous plonge résolument dans le quotidien des existences où spiritualité et psychologie se mêlent : apprendre à dire merci ou demander pardon, vivre l’amour en vieillissant… D’autre part, il a enrichi notre texte final avec des réflexions d’ordre biblique et spirituel dont nous, évêques, étions demandeurs à la fin du Synode.

Concernant sa mise en œuvre, la première idée qui m’est venue est d’en proposer un tiré à part destiné aux couples. Les trésors de sagesse que le pape développe font de cette exhortation une véritable boîte à outils qui peut être exploitée dans les ateliers de préparation au mariage. Il nous faudra aussi remettre à plat la pastorale familiale, dont le pape fait désormais une priorité. Dans nos paroisses, qui couvrent d’immenses territoires à la population très clairsemée, les prêtres, les fidèles, les laïcs engagés vieillissent. Dans ce contexte, une pastorale des jeunes déconnectée de la famille ne peut plus porter de fruits. L’avenir est à une pastorale plus transversale où la catéchèse doit être pensée pour les enfants comme pour les adultes.

Enfin, le pape conforte les prêtres qui faisaient déjà de l’accompagnement individuel. Il leur fournit une assise théologique afin de poursuivre la réflexion au niveau local : notre travail de pasteur consiste plus que jamais à éclairer les consciences, non à les remplacer. »

Mgr Paul-André Durocher, évêque de Gatineau, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada


FORMATION BIBLIQUE


Cette année, le pape François nous invite à entrer ‘en Miséricorde’. Cela signifie concrètement qu’en suivant Jésus à travers l’évangile de Luc, nous pourrions constater ce que veut dire « avoir la misère à cœur » dans la réalité de la vie. Jésus avait à cœur de guérir, libérer ou outiller l’humain contre la misère sous toutes ses formes. Pour comprendre et vivre la Miséricorde à la manière de Jésus, le Centre biblique du diocèse de Montréal offre une formation biblique (5 rencontres) ayant pour thème : Avoir la misère à cœur.

Quand: les mercredis 27 avril, 4, 11 et 25 mai et le 1er juin 2016

Où : Salle 124, Archevêché de Montréal

2000, rue Sherbrooke ouest (métro Guy-Concordia, sortie Saint-Mathieu)

Coût : 35 $

Personne-ressource : Mme Christiane Cloutier-Dupuis

Inscription : Françoise Brien au 514 925-4300, poste 297 courriel : fbrien@diocesemontreal.org


LA VIE DANS L’ÉGLISE


Le pape François chez les Migrants


Le pape François est allé à la rencontre de réfugiés syriens le samedi 16 avril dernier. Lors de son passage sur l'île grecque de Lesbos. porte d'entrée des migrants en Europe, il a adressé un message d'accueil et de solidarité qui peine toujours à passer, même auprès des catholiques. Accompagné par le patriarche de Constantinople Bartholomée et Ieronymos, l'archevêque orthodoxe d'Athènes et de toute la Grèce, le pape s'est immergé pendant quelques heures dans le camp de Moria, symbole du durcissement européen en cours. «Vous n'êtes pas seuls (...). Ne perdez pas espoir», leur a lancé le pontife, soulignant leurs souffrances et incertitudes face à «ce que l'avenir réserve».

L'avion du pape a décollé avec de trois familles de confession musulmane, deux originaires de Damas et l'autre de Deir Azzor, dans les territoires occupés par l'organisation Etat islamique (EI). L'accueil des trois familles sera pris en charge par le Vatican, aidé dans un premier temps par la communauté de Sant'Egidio, organisation catholique proche du Vatican. Le tout petit État du Vatican, qui compte moins d'un millier d'habitants, héberge déjà deux familles de réfugiés.





LA FOI, C’EST NOTRE AFFAIRE !



« J’ai rencontré aujourd’hui du monde motivé, réaliste. (…)

J’ai décelé un objectif bien formulé: rendre le visage de Jésus présent dans l’Église et en dehors. (…)

J’ai vu des hommes et des femmes de partout, d’âge varié, et cela est en soi un extraordinaire motif d’espérance. (…)

En concluant, je dois dire que j’ai vu aujourd’hui une Église en marche».

Mgr André Thiphane, notre « Second regard »

Forum de l’Unité pastorale Saint-Laurent, 1/2/2014



Un projet pastoral devenu incontournable à notre époque


Pour décrire les leaders visionnaires, on les définit souvent comme étant les chevilles ouvrières d’un projet de société, d’un plan triennal, d’un projet pastoral adaptés aux besoins contemporains: en somme, comme étant les promoteurs de façons d’être et de faire partagées et réalisées par l’ensemble – la société, l’entreprise, la communauté chrétienne- en vue de l’accomplissement de la mission!


Au printemps 2010, les pasteurs et laïcs formant le Conseil de pastorale de l’Unité (CPU),  ont :


•décidé d’élaborer un projet pastoral pour l’Unité Saint-Laurent, un projet non  thématique mais global : un plan d’ensemble de ce que notre Unité  se propose d’être et de faire pour répondre à la mission de l’Église dans l’Arrondissement Saint-Laurent,


•formulé une vision de l’Église propre à l’Unité pastorale Saint-Laurent: une Église communautaire, c’est-à-dire une communion de quatre communautés de proximité, à fonctionnement synodal, opérant organiquement dans une prise en charge où le plus grand nombre est impliqué et fait route ensemble et une Église  missionnaire existant pour la Mission -faire découvrir la foi chrétienne, apprendre aux gens à s’aimer les uns les autres comme le Seigneur les aime, inciter ses membres à s’engager comme chrétiens dans le monde.


Au cours de l’hiver et du printemps 2011, plus de 200 personnes appartenant à divers groupes (comités, équipes de travail pastoral, organismes) ont pu exprimer leurs attentes spirituelles et proposer des suggestions. Ces attentes et suggestions furent ensuite analysées et regroupées en quatre chantiers de travail en vue de planifier des activités permettant à toute la communauté chrétienne de mieux cultiver et exprimer sa démarche de foi:


•éveil et éducation à la foi à tous les âges de la vie,

•approfondissement de la foi,

•célébration de la foi,

•engagement de la foi – à l’intérieur de la communauté et dans l’environnement socio- humanitaire de la cité

Un Forum sous le thème « La foi, c’est notre affaire » a réuni plus de 160 personnes le 1er février 2014. Mgr André Tiphane, notre « second regard » pour l’événement, a qualifié comme étant « extraordinaire et n’existant nulle part ailleurs » cette démarche où tous les membres de l’Unité pastorale Saint-Laurent –prêtres, diacre, laïques-  furent invités à dialoguer.  Les Actes du Forum (1), lancés  le 20 septembre dernier, font état des priorités des activités pastorales retenues à ce moment.


La proposition de Jésus Christ dans le monde d’aujourd’hui


On nous l’a répété plusieurs fois au cours du Forum, la proposition d’annoncer Jésus Christ dans le monde d’aujourd’hui ne s’accomplit ni facilement, ni rapidement! Déjà en 1998, le Synode de Montréal (2) soulignait que « la fécondité du projet dépend d’une communauté mobilisée autour de la responsabilité de répandre la Bonne Nouvelle ». Et, «pour réussir à répondre à ce monde contemporain, aux interpellations qu’il nous envoie, à sa quête de sens, il nous faut être attentifs au fait que Dieu aime tous les gens, il ne faut pas perdre de vue l’objectif de l’aventure spirituelle, le but ultime de notre religion chrétienne : faire connaître Jésus au plus grand nombre ».(3)


Les accomplissements


Les activités réalisées au cours de l’année pastorale qui s’achève ont récemment été évaluées et des réajustements nécessaires ont été formulés. Au cours des célébrations eucharistiques de cette fin de semaine (13/14 juin 2015), toute la communauté chrétienne en est informée explicitement dans chacune des quatre paroisses.


Les défis à relever


Comme nous le rappelait Mgr Tiphane, « notre tâche, c’est de semer avec constance et courage. Le pape François nous le rappelle quand il affirme que ‘l’Église ne grandit pas par prosélytisme mais par attention’ (4). Et plus on va s’aimer les uns les autres, plus on acceptera de vivre avec nos différences, plus on va attirer de monde. L’amour doit être inscrit au cœur de toutes nos démarches puisqu’il n’y a aucun automatisme pour attirer les gens ».


Et cette tâche nous appartient à tous et à toutes, dans la mesure de nos disponibilités et de nos habiletés. La réalisation concrète de notre si beau et extraordinaire projet pastoral est directement liée à  l’engagement et à la mobilisation de chacun, tous âges réunis!

_______


(1) Les Actes du Forum sont disponibles sur demande par courriel  upsaintlaurent@hotmail.com

(2) Proposer aujourd’hui Jésus Christ : une voie de liberté et de responsabilité, diocèse de Montréal

(3) Second Regard, présentation de Mgr André Tiphane, Actes du Forum, page 53

(4) La Joie de l’Évangile (Evangelii gaudium), pape François, novembre 2013


                                

Notre projet pastoral de l’Unité en action


Voici un aperçu de ce que l’Unité nous offre pour célébrer notre foi



Tous les jours de la semaine :

Ouverture de l’église Saint-Laurent pour la prière individuelle, de 9 h à 17 h

Tous les dimanches, autour de la messe de midi à Saint-Laurent :

Prière de l’Angélus

Prière chantée du milieu du jour- avec saint Joseph et le saint Frère André

Messes familiales/messes pour les enfants

1er dimanche du mois : Saint-Sixte, à 10 h 30- 3e dimanche du mois : Saint-Hippolyte, à 9 h; dernier dimanche du mois: N.-D.-du-Bois-Franc, à 10 h 30 – 2e et 4e dimanche du mois: St-Laurent, à midi

Tous les mercredis:

Heure d’adoration du mercredi, à 19 h – paroisse Saint-Laurent

Tous les premiers vendredi du mois :

Heure d’adoration du premier vendredi du mois, à 16 h suivie de la messe à la paroisse Saint-Laurent

Tous les premiers dimanches du mois :

Confessions individuelles à 10 h 15 ( Notre-Dame-du-Bois-Franc et Saint-Sixte), à 10 h 45 ( Saint-Hippolyte), à 11 h 45 ( Saint-Laurent)

Tous les derniers dimanches du mois :

Baptêmes des tout-petits en après-midi- dans chaque paroisse à tour de rôle


Pour tout savoir, suivez l’agenda de la semaine publié dans votre Feuillet paroissial hebdomadaire.




L’évangile du dimanche sur le WEB


Pour celles et ceux qui désirent prolonger, chaque semaine,  leur réflexion sur l’Évangile du dimanche, le Père Yvon Cousineau,c.s.c. a conçu un site Internet dans lequel vous trouverez le texte de l’évangile du dimanche, une réflexion, une histoire, des prières et même un jeu de «Mots entrecroisés». Allez visiter le site www.homelie-un-clic.org . De nombreux paroissiens ont demandé des outils pour ‘actualiser la Parole de Dieu dans leur vie de tous les jours’ : une visite régulière sur le site comblera ce besoin! 



Service aux personnes malentendantes





À l’église Saint-Laurent: messe diffusée simultanément sur bande FM 89,7.

Gracieuseté de la Fondation Surdité et Communication.

À l’église Saint-Sixte : messe diffusée simultanément sur bande FM 88,4.




Pour en savoir plus sur la vie de l’Unité pastorale,

visitez souvent notre site Web   www.upsaintlaurent.org

Pour faire connaître vos besoins, vos opinions, etc.

envoyez un courriel à  upsaintlaurent@hotmail.com

Pour trouver les  informations  courantes,

apportez chez vous le feuillet paroissial hebdomadaire et un Répertoire des services et organismes 2013-2014


Le Comité des communications


UNITÉ PASTORALE SAINT-LAURENT

www.upsaintlaurent.org         upsaintlaurent@hotmail.com


NOTRE-DAME-DU-BOIS-FRANC


2220, rue Patricia, Saint-Laurent (Québec) H4L 2Y2

téléphone : 514 336-3122télécopieur : 514 336-0001

courriel : paroissendbf@videotron.ca

Heures de bureau : lundi au jeudi: 9 h 30 à 12 h et 13 h  à 15 h

vendredi : 9 h 00 à 12 h 00


SAINT-HIPPOLYTE


1055, rue Tassé, Saint-Laurent (Québec) H4L 1P6

téléphone :514 747-3013télécopieur : 514 748-1436

courriel : secretaire.st-h@ bell.net

Heures de bureau : lundi, mardi, jeudi : 9 h 30 à 12 h et 13 h à 15 h 30

fermé mercredi et vendredi 

                                 Communauté Fraternidad Santa Rosa de Lima : M. Aristides Flores 450 668-4911


SAINT-LAURENT


805, avenue Ste-Croix, Saint-Laurent (Québec) H4L 3X6

téléphone : 514 747-7844télécopieur : 514 747-7530

courriel : upsaintlaurent@hotmail.com

Heures de bureau : lundi au vendredi : 9 h 30 à 11 h 30 et 13 h 30 à 16 h

samedi :  9 h 30 à 13 h





SAINT-SIXTE


1895, rue de l’Église, Saint-Laurent (Québec) H4M 1E6

téléphone : 514 747-7621télécopieur : 514 747-7776

courriel : paroissestsixte@hotmail.com

Heures de bureau : lundi au vendredi : 9 h à 11 h 30 et 13 h à 16 h



Location de salles

Les 4 paroisses de l’Unité pastorale Saint-Laurent proposent des salles en location – ces salles peuvent être utilisées pour un vaste ensemble d’activités diverses. Pour connaître nos prix de location très abordables, pour effectuer des locations et des réservations, veuillez vous adresser au secrétariat de l’une ou l’autre des 4 paroisses.


Cimetière et Columbarium

Pour tout renseignement, vous adresser au bureau situé au 805, avenue Sainte-Croix, téléphone

514 747-7311. Accueil : du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h et le samedi, de 9 h à midi.

Les barrières du cimetière sont ouvertes entre 9 h et 16 h tous les jours de la  semaine.


Mobilité réduite

Si une situation de mobilité réduite prive certains paroissiens et paroissiennes d’assister aux diverses célébrations à l’église, un ascenseur leur permet désormais d’accéder facilement en tout temps à l’église Saint-Sixte, 1875, rue de l’Église. 

Informations : 514 747-7621. Bienvenue à tous!

 

Accueil.html

Accueil.html