Semaine du 5 mars 2017

 

                       

Le 5 mars 2017     1er dimanche du carême   (A)                   



J’entre en carême ...

J’ai invité Paul, un jeune sacristain avec d’autres jeunes qui animent de nombreuses activités de ma paroisse à prendre un bon repas ensemble. Tous prirent un bon plat de viande sauf lui. Tous étonnés, ses amis lui demandèrent s’il était devenu végétarien. Il nous répondit qu’il faisait son carême et que cette année il avait choisi de ne pas manger de viande pendant ces quarante jours. Tous en furent étonnés et heureux. Il n’a pas eu peur de dire devant tous ses pairs sa résolution que d’autres gardaient silencieusement pour eux. Spontanément, ils se mirent à discuter, sans ambages, de leur résolution du carême. Bravo pour ces jeunes. Nous croyons trop souvent être seuls à vivre notre foi alors que nous sommes plus nombreux que l’on pense.

Churchill disait : « Sans le courage, toutes les autres vertus perdent leur valeur ». Céline me disait combien il était important pour elle de pratiquer sa foi, d’aller à la messe, d’aider à la manière de Jésus. Mes amis, me disait-elle ne me comprennent pas. Nous croyons trop souvent être seuls à vivre sa foi alors que nous sommes plus nombreux que l’on pense.

Apprendre à se dépouiller, à se débarrasser de ce qui encombre notre vie, voilà une belle proposition de vie. C’est comme Léonard de Vinci qui présentait un énorme bloc de marbre à un de ses amis sculpteur en disant : « Voici la Piéta». « Impossible, de lui répondre son ami, ce n’est qu’un morceau de marbre ». « Regarde avec le coeur et tu verras la Piéta. Il suffit d’enlever les morceaux de marbre en trop ».

Le carême n’est pas une aventure périlleuse. Au contraire. C’est un beau refrain qui nous rappelle que nous avons à prier, jeûner et à faire l’aumône. Il faut se dépouiller du vieil homme et revêtir l’homme nouveau. Redorons notre blason, affirmons haut et fort notre foi comme les jeunes mentionnés plus haut et faisons-leur confiance. Devant les grands vents d’orgueil venant du Malin, une brise légère d’espérance se lève. Regardons ces jeunes, ils sont l’avenir et poussent généreusement de nouveaux projets pleins de vie à couleur d’évangile.

Bon carême !                                                                 Yvon Cousineau, c.s.c.


Après avoir vu l'un de ses amis déclarer sur «Facebook» qu'il allait s'abstenir du réseau social pendant le carême, il a pris la décision de suivre le même chemin.

«Avec l'application mobile, Facebook s'engouffrait dans mes moindres moments de solitude. J'y allais comme par automatisme quatre à cinq fois par jour. Lorsque j'ai calculé le temps que j'y passais par rapport à l’information que j'en tirais, je me suis rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond.



Intentions de messe, du 4 mars 2017 au 10 mars 2017  

Faire parvenir vos intentions de messe à votre paroisse





PAROISSE SAINT-LAURENT


SAMEDI 4 mars, 8 h YC 16h30 AC

08 h 00 : Francine Boucher / funérailles

Muriel Henein / funérailles

16 h 30 : Noëlla Poirier / la famille

Rolande Brunet / funérailles

DIMANCHE 5 mars 10 h et 12 h AC

10 h 00 : Aux intentions des paroissiens

Parents défunts / Germain Gohier

Fernand-Oscar Jodoin /funérailles

12 h 00 : Marguerite Gratton / funérailles

Olga Chelhott / funérailles

Kathryn Brook / Famille Marchand & Sène

LUNDI 6 mars SPSS

17 h 00 : Denyse Bérubé / funérailles

Francine Boucher / funérailles

MARDI 7 mars YC

17 h 00 : Jocelyne Lemay / funérailles

Lise Blain / funérailles

MERCREDI 8 mars ACH

19 H 00 : Aïda Abboud-Mansour / funérailles

Cécile Bélanger / funérailles

JEUDI 9 mars RT

17 h 00 : Claude Karadjian / funérailles

Carole Chartier / funérailles

VENDREDI 10 mars RT

17 h 00 : Dalal Sékla / funérailles

Claude Bernier / 2e anniv. Son épouse



PAROISSE N.D.BOIS-FRANC


DIMANCHE 5 mars YC

10 h 30 : Agnès Cao / Cao Thi Thanh Van

Richard Grenier / ses amis de NDBF

LUNDI 6 mars YC

08 h 00 : Odette Nahoul / funérailles

VENDREDI 10 mars YC

08 h 00 : Charles-Arthur Martin / succession



PAROISSE ST-SIXTE

SAMEDI 4 mars DM

17 h 00 : France et Claire Presseau / ses soeurs

Alexiva Presseau / ses filles

DIMANCHE 6 mars 10 h 30 DM

10 h 30 : Charles E. Tremblay / la famille

Mostofa El Khouly / Mme Solange Bassal

17 h 00 : À l'intention des paroissiens et paroissiennes

MARDI 7 mars FR

08 h 00 : France Presseau / ses soeurs

M. et Mme A. Presseau / Raymonde et Renée

JEUDI 9 mars DM

08 h 00 : Isabelle Lecavalier Cardinal / fun.

Lucille Laurence Grou /Paroisse St-Sixte


PAROISSE ST-HIPPOLYTE


SAMEDI 5 mars JGT

16 h 00 : Les âmes du purgatoire / Hong Lan

Marcel Lepage / Louisette

Jacques Leblanc/ 18e anniv. Marie Rose Ruiz

DIMANCHE 6 mars 2017 JGT

09 h 00 : Arthur Hébert / Sa fille Marjolaine

Auguste Émond / ses enfants

Marie-Claire Tiani / Clautilde Tomaha

11 h 00 : Joseph Vu, Cécile et Madeleine Bui / Can Vu Ngoc

Adèle Odounlami / Ella Oké

Marie Oké / Ella Oké

MERCREDI mars YC

08 H 00 : Charlotte Drolet / la famille

René Archambault / la famille


Légende                                

des célébrants :

  



AC = André Charron

DM = Denis Marchand

FR = Fériol Raymond

GR – Germain Roy

JCB = Jean Clotaire Boco

JGT = Jean-Guy Tremblay

PL = Pierre Labine

RT = Robert Tremblay

SPS = Simon Pierre Song

YC = Yvon Cousineau

ACh = Antoine Chadarevian


CETTE SEMAINE DANS L’UNITÉ



Le carême et puis après ! SUIVONS-LE… avec la Passion de Saint-Jean


Nous débutons le carême, temps d’abstinence et de pénitence. Ses origines remontent au troisième siècle, en mémoire des quarante jours de Jésus passés au désert. Certes, on adapta le tout au long des siècles, pour devenir aujourd’hui trop souvent réduit à de simples formalités.

Que pouvons-nous dire, en dehors de tout ce que la tradition rappelle ou que l’habitude justifie ? Alors, que pourrions-nous faire en mémoire de ces quarante jours au désert, si impressionnant et crucial?

CHERCHER votre désert personnel. Écoutez votre coeur battre dans un moment de méditation, une solitude et une introspection que l’on ne peut trouver qu’au désert. Pour cela, il faut trouver un lieu pour vivre l’expérience du désert.

IDENTIFIER un lieu où vous pouvez sortir du monde des idées toutes faites pour plonger, s’inspirer pendant quelques temps de la Parole de Dieu. Après sa retraite au désert, Jésus ne s’inspire plus du système établi, du prêt à penser, il ne se compromettra plus avec les grands de son époque et s’éloignera de toute pression indue. Simplement suivre Dieu, le reconnaître dans le pauvre, le malade, le petit et ceux qui cherchent à se remettre sur le chemin de la vie.

SE LIBÉRER de nos chaînes, renoncer pour un temps, aux plaisirs que le monde nous offre avec tant d’abondance. Sans cette séparation des biens de ce monde comment nous isoler ?


Retraite Paroissiale

pour les paroisses francophones de Saint-Laurent.

LES LUNDIS DU CARÊME : HEURES : 19 h À 20 h 30

Informations :bessettemjacsc@hotmail.ca rollandet@hotmail.com Tél. : (514) 744-5385

Andrée Bessette,c.s.c., ou Rollande Taillefer, c.s.c.


L’ASSEMBLEE REGULIERE DU CERCLE DE FERMIERES SAINT-LAURENT

aura lieu le lundi 6 Mars 2017 à 19h au Centre des Loisirs au 1375 Rue Grenet, Saint-Laurent.


FORMATION POUR DEVENIR CATÉCHÈTE

11 mars – 9h30 à 12h : Mon être catéchète et le sacrement du Pardon

8 avril - 9h30 à 12h : Mon être catéchète et l’Eucharistie

13 mai – Atelier d’observation

Communiquez avec Evelyn Candia

kt.st.laurent@gmail.com

(514) 748-8960


Conférence : « Planète bleue ! Y tiens-tu ? »

Pour toutes les personnes qui se soucient de l’avenir de notre planète et qui tiennent à préserver la terre de nos propres actions destructives pour nous-mêmes et surtout pour les générations futures! Mercredi 15 mars de 19h à 21h, inscription avant le 13 mars au 514 336-2420; Animateur : Norman Lévesque, Théologien et environnementaliste, Directeur du Réseau des Églises vertes





Prochaine rencontre des Groupes de prise de parole- Les groupes Église & Société et Partage de foi se rencontreront ensemble le mercredi 8 mars prochain, à 19 h 15, à la Salle St-Joseph. La discussion portera sur L’athéisme et le père André Charron en sera l’animateur. Information: acharroncsc@sympatico.ca







SAINT-LAURENT

UNE PRISE DE PAROLE PEU ORDINAIRE !

Oui, à l’homélie des messes de samedi et dimanche dernier, les paroissiens ont pris la parole pour dire devant tous et toutes les raisons pour lesquelles ils venaient à la messe dominicale.

Après s’être inspirés des panneaux de signalisation routière, ils ont affirmé haut et fort leur joie d’être rassemblés «ensemble» autour de la parole et du pain partagé.

Plus d’une vingtaine de fidèles se sont levés librement pour aller devant leurs soeurs et frères expliquer la foi qui les habite, Voilà ce que c’est qu’une homélie bien partagée.

Ne pas oublier la messe familiale les 2e et 4e dimanche du mois. Une équipe d’animateurs chevronnés vous attendent avec joie.






SAINT-HYPPOLYTE

N’oublions pas qu’il faut avancer l’heure sur nos montres, réveille-matins, horloges…dans la nuit de samedi 11 mars, afin d’être à l’heure à la messe dominicale dimanche prochain.

À la messe de 9 heures, 12 jeunes de 6 à 12 ans franchiront une dernière étape avant leur baptême. Il s’agit du Scrutin. Par le scrutin les catéchumènes à l'approche du baptême, sont invités à scruter leur coeur pour y découvrir ce qui dans leur vie fait obstacle à l'amour de Dieu et ils sont heureux que cette célébration les aide à se tourner vers le Seigneur de miséricorde.

Soyons présents pour prier avec eux et pour eux.


SAINT-SIXTE

Carême : temps de la Parole et de la prière. Pour soutenir le cheminement des paroissiens vers pâques, le carnet «Au quotidien, Carême 2017» est offert à l'arrière de l'église en cette fin de semaine. Il contient des méditations, des prières et des réflexions pour chaque jour, préparées par Mgr Roger Ebacher, ancien archevêque de Gatineau.

Pour celles et ceux qui voudraient vivre une retraite de Carême en ligne, à la maison, voici deux suggestions : 1) Du mercredi des Cendres, 1ermars au dimanche de Pâques 16 avril, mettez vos pas dans ceux des grands personnages bibliques. Recevez gratuitement chaque jour une animation exclusive sur les grands récits fondateurs de la Bible, un témoignage de croyants d'aujourd'hui et des prières adaptées aux jours saints. Inscription sur www.news.croire.la-croix.com 2) Le Carême dans la ville : 40 jours pour méditer la Parole de Dieu et réveiller nos corps endormis. Marchons vers Pâques avec les frères et soeurs dominicains de Suisse, d’Afrique, du Canada et de France. Ensemble, nous formerons un seul corps, le corps du Ressuscité ! Inscription sur www.carême.retraitedanslaville.org

Imposition des cendres - En signe de leur intention d’entrer dans cette période d’entraînement qu’est le Carême, les fidèles qui n’ont pu le faire mercredi à l’église Saint-Hippolyte le 1er mars à 19 h 30, peuvent recevoir les cendres au cours des célébrations eucharistiques de cette fin de semaine. Un calendrier de Carême, aux couleurs des églises vertes, est offert aux familles qui le désirent…des propositions d’action pour le respect de la terre « notre maison commune » comme le dit notre pape François.





LE PRINTEMPS VIENT TOUJOURS APRÈS L’HIVER


Il était une fois dans un coin de pays très pauvre des hommes et des femmes qui souffraient beaucoup à cause des longs hivers et du froid intense qui y régnait. Malgré cette dure réalité, les gens s’organisaient de leur mieux en s’entraidant et en partageant ce qu’ils possédaient.

La vie demeurait pourtant très dure pour tous. Le pasteur de la région faisait ce qu’il pouvait pour aider les gens. Il les encourageait à se souvenir des hivers passés; comment on avait toujours réussi à les surmonter. Puis, il les invitait à se rappeler des printemps qui viennent toujours avec leurs riches promesses. Enfin, il leur rappelait les étés si beaux avec le soleil, la verdure et le repos bien mérité.

Quelques personnes cependant commencèrent à critiquer les paroles du pasteur. On l’accusait de distraire les gens de la réalité présente, des luttes à mener et du travail à accomplir en leur parlant de l’été. Le pasteur soutenait, lui, que l’été qui vient est aussi réel que l’hiver avec tous ses problèmes. Et quand on parle de ce qui est réel, ce n’est jamais une distraction.

Les gens doivent inclure dans leurs luttes et dans leurs efforts l’été qui vient qui est aussi réalité que l’hiver que l’on est en train de vivre. Ne pas parler de l’été serait à vrai dire rendre un mauvais service. Les gens n’apprendraient pas à prendre en considération l’ensemble de leur réalité.



































LE MORCEAU QUI MANQUAIT

Il était un petit animal, tout jaune, tout rond, à qui il manquait un morceau. Il en était très malheureux. Alors il se mit en recherche, criant partout: «Je cherche le morceau qui me manque». Tantôt sous le soleil, tantôt sous la pluie froide, tantôt sous la neige, il s’épuisait à chercher. Mais, finalement, d’une manière ou d’une autre, le soleil finissait toujours par briller. En effet, comme il lui manquait un morceau, il ne pouvait rouler très vite. Aussi s’arrêtait-il pour parler au vermisseau, sentir une fleur ou regarder passer un escargot. C’était les plus beaux moments de sa vie! Il franchit les océans et gravit les montagnes et ouvrant les yeux, il chantait: «Je cherche le morceau qui me manque». Enfin un jour il s’écria: «J’ai trouvé!» «Minute, dit le morceau! Je ne suis pas le morceau qui te manque. Je ne suis le morceau de personne. Je n’appartiens qu’à moi-même.» Alors le petit animal repartit tout triste, parce que le morceau n’était pas le frère qu’il cherchait. Roule et roule, il trouva quantité d’autres morceaux. Mais trop petits ou trop grands ou même cassés! Une fois, il crut trouver, mais il serra si fort que le morceau se brisa. Enfin, un jour, il trouva un morceau qui lui sembla être exactement ce qu’il désirait: «Oh, cria-t-il, es-tu le morceau qui manque à quelqu’un d’autre?» «Non, dit l’autre, pas que je sache!» «Mais peut-être, tu ne veux pas être à toimême ton propre morceau?» «Bah, je peux être le morceau de quelqu’un et être aussi le mien.» «Bien, mais peut-être, tu ne veux pas être le mien?» «Ah, pourquoi pas?» «Mais peut-être, on s’articulera mal?» «Ah, Bien!» Et ce fut parfait. Enfin, il avait trouvé. Il repartit su la route quotidienne. Mais comme il était devenu absolument rond et complet, sa vitesse s’accéléra. Et il roulait si vite qu’il ne pouvait plus s’arrêter pour parler au vermisseau, sentir une fleur et s’émerveiller d’un papillon. Il roulait sur terre à tout allure. Alors, le désespoir montant en lui. «Je manque de tout, dit-il !» Et il s’arrêta net. Il essaya de chanter, mais bredouillait, car il avait la bouche pleine. Un papillon s’approcha et le regarda. Alors, lui, très lentement, se détacha du morceau qui le comblait. Il repartit lentement sur la terre en chantant: «Un morceau me manque, un morceau me manque.» Alors le papillon lui parla, et l’escargot, et la fleur au bord de la route.




LA VIE DE L’ÉGLISE


Propos sur l’Exhortation pastorale post- synodale La joie de l’amour (Amoris Laetitia)


« Éclairer les consciences au lieu de les remplacer »


« Cette exhortation (du pape François) est le texte que j’attendais. Il s’en dégage une sagesse humaine et une nouveauté qui va plus loin que l’approche encore trop doctrinale de notre enseignement sur le couple, la famille, l’éducation… Le pape, fidèle à son style pastoral, nous plonge résolument dans le quotidien des existences où spiritualité et psychologie se mêlent : apprendre à dire merci ou demander pardon, vivre l’amour en vieillissant… D’autre part, il a enrichi notre texte final avec des réflexions d’ordre biblique et spirituel dont nous, évêques, étions demandeurs à la fin du Synode.

Concernant sa mise en œuvre, la première idée qui m’est venue est d’en proposer un tiré à part destiné aux couples. Les trésors de sagesse que le pape développe font de cette exhortation une véritable boîte à outils qui peut être exploitée dans les ateliers de préparation au mariage. Il nous faudra aussi remettre à plat la pastorale familiale, dont le pape fait désormais une priorité. Dans nos paroisses, qui couvrent d’immenses territoires à la population très clairsemée, les prêtres, les fidèles, les laïcs engagés vieillissent. Dans ce contexte, une pastorale des jeunes déconnectée de la famille ne peut plus porter de fruits. L’avenir est à une pastorale plus transversale où la catéchèse doit être pensée pour les enfants comme pour les adultes.

Enfin, le pape conforte les prêtres qui faisaient déjà de l’accompagnement individuel. Il leur fournit une assise théologique afin de poursuivre la réflexion au niveau local : notre travail de pasteur consiste plus que jamais à éclairer les consciences, non à les remplacer. »

Mgr Paul-André Durocher, évêque de Gatineau, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada


FORMATION BIBLIQUE


Cette année, le pape François nous invite à entrer ‘en Miséricorde’. Cela signifie concrètement qu’en suivant Jésus à travers l’évangile de Luc, nous pourrions constater ce que veut dire « avoir la misère à cœur » dans la réalité de la vie. Jésus avait à cœur de guérir, libérer ou outiller l’humain contre la misère sous toutes ses formes. Pour comprendre et vivre la Miséricorde à la manière de Jésus, le Centre biblique du diocèse de Montréal offre une formation biblique (5 rencontres) ayant pour thème : Avoir la misère à cœur.

Quand: les mercredis 27 avril, 4, 11 et 25 mai et le 1er juin 2016

Où : Salle 124, Archevêché de Montréal

2000, rue Sherbrooke ouest (métro Guy-Concordia, sortie Saint-Mathieu)

Coût : 35 $

Personne-ressource : Mme Christiane Cloutier-Dupuis

Inscription : Françoise Brien au 514 925-4300, poste 297 courriel : fbrien@diocesemontreal.org


LA VIE DANS L’ÉGLISE


Le pape François chez les Migrants


Le pape François est allé à la rencontre de réfugiés syriens le samedi 16 avril dernier. Lors de son passage sur l'île grecque de Lesbos. porte d'entrée des migrants en Europe, il a adressé un message d'accueil et de solidarité qui peine toujours à passer, même auprès des catholiques. Accompagné par le patriarche de Constantinople Bartholomée et Ieronymos, l'archevêque orthodoxe d'Athènes et de toute la Grèce, le pape s'est immergé pendant quelques heures dans le camp de Moria, symbole du durcissement européen en cours. «Vous n'êtes pas seuls (...). Ne perdez pas espoir», leur a lancé le pontife, soulignant leurs souffrances et incertitudes face à «ce que l'avenir réserve».

L'avion du pape a décollé avec de trois familles de confession musulmane, deux originaires de Damas et l'autre de Deir Azzor, dans les territoires occupés par l'organisation Etat islamique (EI). L'accueil des trois familles sera pris en charge par le Vatican, aidé dans un premier temps par la communauté de Sant'Egidio, organisation catholique proche du Vatican. Le tout petit État du Vatican, qui compte moins d'un millier d'habitants, héberge déjà deux familles de réfugiés.





LA FOI, C’EST NOTRE AFFAIRE !



« J’ai rencontré aujourd’hui du monde motivé, réaliste. (…)

J’ai décelé un objectif bien formulé: rendre le visage de Jésus présent dans l’Église et en dehors. (…)

J’ai vu des hommes et des femmes de partout, d’âge varié, et cela est en soi un extraordinaire motif d’espérance. (…)

En concluant, je dois dire que j’ai vu aujourd’hui une Église en marche».

Mgr André Thiphane, notre « Second regard »

Forum de l’Unité pastorale Saint-Laurent, 1/2/2014



Un projet pastoral devenu incontournable à notre époque


Pour décrire les leaders visionnaires, on les définit souvent comme étant les chevilles ouvrières d’un projet de société, d’un plan triennal, d’un projet pastoral adaptés aux besoins contemporains: en somme, comme étant les promoteurs de façons d’être et de faire partagées et réalisées par l’ensemble – la société, l’entreprise, la communauté chrétienne- en vue de l’accomplissement de la mission!


Au printemps 2010, les pasteurs et laïcs formant le Conseil de pastorale de l’Unité (CPU),  ont :


•décidé d’élaborer un projet pastoral pour l’Unité Saint-Laurent, un projet non  thématique mais global : un plan d’ensemble de ce que notre Unité  se propose d’être et de faire pour répondre à la mission de l’Église dans l’Arrondissement Saint-Laurent,


•formulé une vision de l’Église propre à l’Unité pastorale Saint-Laurent: une Église communautaire, c’est-à-dire une communion de quatre communautés de proximité, à fonctionnement synodal, opérant organiquement dans une prise en charge où le plus grand nombre est impliqué et fait route ensemble et une Église  missionnaire existant pour la Mission -faire découvrir la foi chrétienne, apprendre aux gens à s’aimer les uns les autres comme le Seigneur les aime, inciter ses membres à s’engager comme chrétiens dans le monde.


Au cours de l’hiver et du printemps 2011, plus de 200 personnes appartenant à divers groupes (comités, équipes de travail pastoral, organismes) ont pu exprimer leurs attentes spirituelles et proposer des suggestions. Ces attentes et suggestions furent ensuite analysées et regroupées en quatre chantiers de travail en vue de planifier des activités permettant à toute la communauté chrétienne de mieux cultiver et exprimer sa démarche de foi:


•éveil et éducation à la foi à tous les âges de la vie,

•approfondissement de la foi,

•célébration de la foi,

•engagement de la foi – à l’intérieur de la communauté et dans l’environnement socio- humanitaire de la cité

Un Forum sous le thème « La foi, c’est notre affaire » a réuni plus de 160 personnes le 1er février 2014. Mgr André Tiphane, notre « second regard » pour l’événement, a qualifié comme étant « extraordinaire et n’existant nulle part ailleurs » cette démarche où tous les membres de l’Unité pastorale Saint-Laurent –prêtres, diacre, laïques-  furent invités à dialoguer.  Les Actes du Forum (1), lancés  le 20 septembre dernier, font état des priorités des activités pastorales retenues à ce moment.


La proposition de Jésus Christ dans le monde d’aujourd’hui


On nous l’a répété plusieurs fois au cours du Forum, la proposition d’annoncer Jésus Christ dans le monde d’aujourd’hui ne s’accomplit ni facilement, ni rapidement! Déjà en 1998, le Synode de Montréal (2) soulignait que « la fécondité du projet dépend d’une communauté mobilisée autour de la responsabilité de répandre la Bonne Nouvelle ». Et, «pour réussir à répondre à ce monde contemporain, aux interpellations qu’il nous envoie, à sa quête de sens, il nous faut être attentifs au fait que Dieu aime tous les gens, il ne faut pas perdre de vue l’objectif de l’aventure spirituelle, le but ultime de notre religion chrétienne : faire connaître Jésus au plus grand nombre ».(3)


Les accomplissements


Les activités réalisées au cours de l’année pastorale qui s’achève ont récemment été évaluées et des réajustements nécessaires ont été formulés. Au cours des célébrations eucharistiques de cette fin de semaine (13/14 juin 2015), toute la communauté chrétienne en est informée explicitement dans chacune des quatre paroisses.


Les défis à relever


Comme nous le rappelait Mgr Tiphane, « notre tâche, c’est de semer avec constance et courage. Le pape François nous le rappelle quand il affirme que ‘l’Église ne grandit pas par prosélytisme mais par attention’ (4). Et plus on va s’aimer les uns les autres, plus on acceptera de vivre avec nos différences, plus on va attirer de monde. L’amour doit être inscrit au cœur de toutes nos démarches puisqu’il n’y a aucun automatisme pour attirer les gens ».


Et cette tâche nous appartient à tous et à toutes, dans la mesure de nos disponibilités et de nos habiletés. La réalisation concrète de notre si beau et extraordinaire projet pastoral est directement liée à  l’engagement et à la mobilisation de chacun, tous âges réunis!

_______


(1) Les Actes du Forum sont disponibles sur demande par courriel  upsaintlaurent@hotmail.com

(2) Proposer aujourd’hui Jésus Christ : une voie de liberté et de responsabilité, diocèse de Montréal

(3) Second Regard, présentation de Mgr André Tiphane, Actes du Forum, page 53

(4) La Joie de l’Évangile (Evangelii gaudium), pape François, novembre 2013


                                

Notre projet pastoral de l’Unité en action


Voici un aperçu de ce que l’Unité nous offre pour célébrer notre foi



Tous les jours de la semaine :

Ouverture de l’église Saint-Laurent pour la prière individuelle, de 9 h à 17 h

Tous les dimanches, autour de la messe de midi à Saint-Laurent :

Prière de l’Angélus

Prière chantée du milieu du jour- avec saint Joseph et le saint Frère André

Messes familiales/messes pour les enfants

1er dimanche du mois : Saint-Sixte, à 10 h 30- 3e dimanche du mois : Saint-Hippolyte, à 9 h; dernier dimanche du mois: N.-D.-du-Bois-Franc, à 10 h 30 – 2e et 4e dimanche du mois: St-Laurent, à midi

Tous les mercredis:

Heure d’adoration du mercredi, à 19 h – paroisse Saint-Laurent

Tous les premiers vendredi du mois :

Heure d’adoration du premier vendredi du mois, à 16 h suivie de la messe à la paroisse Saint-Laurent

Tous les premiers dimanches du mois :

Confessions individuelles à 10 h 15 ( Notre-Dame-du-Bois-Franc et Saint-Sixte), à 10 h 45 ( Saint-Hippolyte), à 11 h 45 ( Saint-Laurent)

Tous les derniers dimanches du mois :

Baptêmes des tout-petits en après-midi- dans chaque paroisse à tour de rôle


Pour tout savoir, suivez l’agenda de la semaine publié dans votre Feuillet paroissial hebdomadaire.




L’évangile du dimanche sur le WEB


Pour celles et ceux qui désirent prolonger, chaque semaine,  leur réflexion sur l’Évangile du dimanche, le Père Yvon Cousineau,c.s.c. a conçu un site Internet dans lequel vous trouverez le texte de l’évangile du dimanche, une réflexion, une histoire, des prières et même un jeu de «Mots entrecroisés». Allez visiter le site www.homelie-un-clic.org . De nombreux paroissiens ont demandé des outils pour ‘actualiser la Parole de Dieu dans leur vie de tous les jours’ : une visite régulière sur le site comblera ce besoin! 



Service aux personnes malentendantes





À l’église Saint-Laurent: messe diffusée simultanément sur bande FM 89,7.

Gracieuseté de la Fondation Surdité et Communication.

À l’église Saint-Sixte : messe diffusée simultanément sur bande FM 88,4.




Pour en savoir plus sur la vie de l’Unité pastorale,

visitez souvent notre site Web   www.upsaintlaurent.org

Pour faire connaître vos besoins, vos opinions, etc.

envoyez un courriel à  upsaintlaurent@hotmail.com

Pour trouver les  informations  courantes,

apportez chez vous le feuillet paroissial hebdomadaire et un Répertoire des services et organismes 2013-2014


Le Comité des communications


UNITÉ PASTORALE SAINT-LAURENT

www.upsaintlaurent.org         upsaintlaurent@hotmail.com


NOTRE-DAME-DU-BOIS-FRANC


2220, rue Patricia, Saint-Laurent (Québec) H4L 2Y2

téléphone : 514 336-3122télécopieur : 514 336-0001

courriel : paroissendbf@videotron.ca

Heures de bureau : lundi au jeudi: 9 h 30 à 12 h et 13 h  à 15 h

vendredi : 9 h 00 à 12 h 00


SAINT-HIPPOLYTE


1055, rue Tassé, Saint-Laurent (Québec) H4L 1P6

téléphone :514 747-3013télécopieur : 514 748-1436

courriel : secretaire.st-h@ bell.net

Heures de bureau : lundi, mardi, jeudi : 9 h 30 à 12 h et 13 h à 15 h 30

fermé mercredi et vendredi 

                                 Communauté Fraternidad Santa Rosa de Lima : M. Aristides Flores 450 668-4911


SAINT-LAURENT


805, avenue Ste-Croix, Saint-Laurent (Québec) H4L 3X6

téléphone : 514 747-7844télécopieur : 514 747-7530

courriel : upsaintlaurent@hotmail.com

Heures de bureau : lundi au vendredi : 9 h 30 à 11 h 30 et 13 h 30 à 16 h

samedi :  9 h 30 à 13 h





SAINT-SIXTE


1895, rue de l’Église, Saint-Laurent (Québec) H4M 1E6

téléphone : 514 747-7621télécopieur : 514 747-7776

courriel : paroissestsixte@hotmail.com

Heures de bureau : lundi au vendredi : 9 h à 11 h 30 et 13 h à 16 h



Location de salles

Les 4 paroisses de l’Unité pastorale Saint-Laurent proposent des salles en location – ces salles peuvent être utilisées pour un vaste ensemble d’activités diverses. Pour connaître nos prix de location très abordables, pour effectuer des locations et des réservations, veuillez vous adresser au secrétariat de l’une ou l’autre des 4 paroisses.


Cimetière et Columbarium

Pour tout renseignement, vous adresser au bureau situé au 805, avenue Sainte-Croix, téléphone

514 747-7311. Accueil : du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h et le samedi, de 9 h à midi.

Les barrières du cimetière sont ouvertes entre 9 h et 16 h tous les jours de la  semaine.


Mobilité réduite

Si une situation de mobilité réduite prive certains paroissiens et paroissiennes d’assister aux diverses célébrations à l’église, un ascenseur leur permet désormais d’accéder facilement en tout temps à l’église Saint-Sixte, 1875, rue de l’Église. 

Informations : 514 747-7621. Bienvenue à tous!

 

Accueil.html

Accueil.html